Magazine Société

Disney “impérator”

Publié le 07 octobre 2007 par Jlhuss

Le Monde devient Un. Et au commencement était l’image de la Terre unie. Jamais auparavant les gens n’en ont su et entendu autant sur le reste du monde. Pour la première fois de son histoire, l’humanité est unie par une imagination commune.

Si les quelques 6 milliards et plus de citoyens de la Terre pouvaient choisir par référendum la manière dont ils veulent vivre, une majorité écrasante se prononcerait en faveur d’une existence semblable à celle que mène la classe moyenne dans la banlieue de San Francisco. Une minorité informée souhaiterait en outre bénéficier des prestations sociales de l’Europe, une combinaison harmonieuse et luxueuse entre la villa aux Caraïbes et la prospérité garantie à la suédoise serait encore le rêve d’entre les rêves.

Mais pourquoi est-ce l’idéal de vie californien qui l’a emporté ? Pourquoi Disney a-t-il pris le pas sur tout le reste ?

La dimension nationale du marché américain, la position de pouvoir géopolitique des Etats-Unis après la seconde guerre mondiale, et sa puissance dans les batailles de propagande de la guerre froide, ont certes joué un rôle central, mais pas le seul rôle décisif. En d’autres termes : Staline voulait l’omnipotence, Mickey Mouse a obtenu l’omniprésence.

Au royaume des grands médias, le soleil ne se couche plus. Hollywood, devenu un centre énergétique international, fournit la principale matière première du post-matérialisme. Les grands médias, même concurrents, sont ainsi bien armés pour fournir les divertissements à notre monde, leurs images gouvernent les rêves et ces rêves guident l’action.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jlhuss 148 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine