Magazine Humeur

Les experts : amis amis ?

Publié le 07 octobre 2007 par Brunoh
Depuis que TF1 nous a gratifiés de la première saison de « Heroes », j’ai décidé de revenir sur certains préjugés hérités de l’époque de l’achat de cette chaîne par un célèbre fabricant de cages à lapins.
D’autant que, désormais, la première télé de France est dirigée par un expert… du téléphone portable, puisqu’il s’agit de Nonce Paolini, ex-directeur de la filiale téléphonie du groupe…
Diversification, quand tu nous tiens…
À propos d’Experts, il m’arrive parfois de suivre les tribulations de ces équipes de Manhattan et de Miami, qui officient régulièrement sur TF1, afin de résoudre des intrigues au moyen de technologies ultra perfectionnées.
Pointeurs lasers, spectromètres, relevés d’échantillons : la panoplie complète du petit chimiste version 2007 y est utilisée pour confondre les coupables.
Du coup, ces flics-experts ne se donnent plus la peine de courir après les malfaiteurs.
Certains sembleraient même éprouver le plus grand mépris à l’égard de ces méthodes archaïques. Comment ? Oser mener un banal interrogatoire, alors que le prélèvement et l’analyse d’un poil (d’aisselle, par exemple…) du suspect suffirait à établir sa culpabilité ?
Du coup, la série se traîne un peu, entre une scène du crime bardée d’équipements technologiques dernier cri et un labo au sein duquel les dialogues tournent essentiellement autour des performances du nouveau scanner à résonance magnétique.
Mais il arrive que, parfois, la réalité dépasse la fiction.
Ainsi, notre expert président - dont on connaît les penchants américanophiles – a, selon toute vraisemblance, pris au pied de la lettre certains épisodes de cette série, se disant que, finalement, les prélèvements d’ADN, ce serait un truc sympa à appliquer dans notre pays.
D’où ce projet de loi, discuté à l’Assemblée et au Sénat, et qui suscite moult polémiques, y compris dans les rangs de l’UMP.
C’est vrai qu’ils sont pénibles, ces parlementaires, avec leurs scrupules de vierges effarouchées : à croire qu’ils n’ont jamais regardé un seul épisode des Experts !
Bon, il aurait sans doute été nécessaire d'expliquer à certains d'entre eux que les initiales « ADN » ne signifiaient en aucun cas « Arrêter Des Noirs », car la nuance devenait de moins en moins évidente à saisir.
Mais puisqu’on nous a assuré qu’il s’agissait d’une mesure nécessaire pour le bonheur de tous, à quoi bon douter ?
À la fin de la première saison de « Heroes », New York a failli être rayée de la carte par une déflagration… Par contre, nul ne sait ce qu’il adviendra à la fin de cette première saison française des Experts.
Pas même ceux qui jouent en ce moment avec le feu.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Brunoh 58 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines