Magazine

Never without my Louboutin !

Publié le 21 avril 2009 par Trendsluxury
Never without my Louboutin !Qui n'a jamais rêvé d'une paire d'escarpins Christian Louboutin ?
Ces souliers ont une renommée internationale et font le bonheur de toute "fashionista" qui se respecte. Encore faut-il avoir les moyens de se payer ce luxe à 450€. Mais quoi de plus jouissif que de se vanter posséder un tel objet de désir !
Christian Louboutin peut être fier de son succès qui dure maintenant depuis 17 ans.
A l'origine, ce maître de la chaussure ne se destine pas au monde de la mode. Il tombe un jour sur un panneau du musée des arts océaniens où un symbole interdit le port de talons aiguilles pour les femmes afin de ne pas rayer les parquets. A l'école il se met à gribouiller sur ses cahiers ce dessin à foison. Il se passionne aussi et surtout pour le music-hall et ses danseuses, univers dans lequel il travaille de 1980 à 1986. Vient ensuite le temps des collaborations auprès de grands noms de la couture et de la chaussure dont Roger Vivier. C'est d'ailleurs en lisant une rétrospective de son travail que le virus de la chaussure l'atteint. Il s'inspire alors des danseuses de music-hall à la stature profondément féminine pour créer des souliers aux talons aussi vertigineux que leurs jambes. Sa première boutique ouvre à Paris en 1992.
Pour Christian Louboutin le soulier est un accessoire chargé d'érotisme. Il habille même une femme nue !Never without my Louboutin !
"La femme porte le vêtement et ce sont les souliers qui la portent", Christian Louboutin.
Il rend la silhouette féminine et profondément sexuelle. Perchée sur ce pied d'estale qui oblige une certaine posture, la femme, sublimée, prend alors pleine conscience de son corps.
La signature Louboutin c'est bien sûr la semelle rouge (bleue pour les souliers de mariage). Cette caractéristique vient en partie de ses influences "Pop Art". Cette couleur qui tranche, dessine totalement le soulier et souligne bien la cambrure. Mais la couleur rouge est aussi pour lui le symbole de la séduction. Le soulier devient alors un lien entre l'homme et la femme. Quand un homme croise une femme dans la rue et qu'il se retourne il est instinctivement attiré par ses souliers à la semelle rouge ! Un jeu de séduction s'instaure.
Les inspirations de Christian Louboutin viennent du monde entier. Il ne se focalise pas sur les tendances. Il dessine des chaussures pour toutes les femmes qui aiment ou pas les hauts talons. Des modèles ballerines existent !! Avec une fabrication de qualité "made in" Italy.
Côté "people", les stars sont fan, Angelina Jolie la première ! Mais il y en a une très chère au cœur de Christian Louboutin. Il s'agit de Dita Von Teese, top model et danseuse. Le créateur lui a dessiné une collection exclusive pour ses représentations au Crazy Horse. Il admire sa précision, son exigence et son amour des souliers.
Les boutiques de la marque invitent à la découverte de modèles complètement sacralisés. On entre dans un espace où chaque chaussure est présentée telle une exclusivité ! Couleurs suaves, alcôves ou encore miroirs sont des éléments clés de l'architecture.
Pour toujours plus de Louboutin, il y a aussi tout une collection de pochettes nigh and day!
Deux adresses à Paris : 68 rue du Faubourg Saint-Honoré 8e et 19 rue Jean-Jacques Rousseau 1er (heures d'ouverture : 10H30-19H00).
Bon shopping !
A voir ! La rétrospective photographique sexy réalisée en collaboration avec David Lynch en 2007 intitulée "Fetish".
Never without my Louboutin !Never without my Louboutin !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Trendsluxury 53 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte