Magazine

La tendance Wayfarer chez Ray-Ban

Publié le 20 avril 2009 par Trendsluxury
La tendance Wayfarer chez Ray-Ban
Ces lunettes siglées Ray-Ban ont vu le jour en 1952.
C'est Audrey Hepburn qui lancera les premières Wayfarer en les portant dans le film "Breakfast at Tiffany's". Ces lunettes remportent un vive succès ! Dès lors, de nombreuses stars la suivront comme James Dean, Marilyn Monroe, Bob Dylan ou encore Andy Warhol.
Il faudra attendre les années 1980 pour que des vedettes comme Madonna, Johnny Depp et Patti Smith relancent cette mode des Wayfarer qui redeviennent alors l'accessoire indispensable du moment ! Un vrai symbole qui marquera ces années là!
A nouveau le modèle s'essouffle dans les années 1990 mais revient sur le devant dLa tendance Wayfarer chez Ray-Bane la scène il y a 3 ans grâce à Chloé Sévigny "Miss super fashion" qui fait de cet accessoire un "basic". Elle sera suivie de près par Kirsten Dunst, Nicole Richie, Misha Barton et les soeurs Olsen. En France, et depuis quelques semaines, une candidate de l'émission "la nouvelle star", Camélia Jordana, en a fait son accessoire fétiche.
Les Wayfarer chez Ray-Ban sont fabriquées en Italie et sont d'une qualité exceptionnelle. Elles existent en verres optiques ou solaires. Comptez 120€ la paire de solaires.
A la fois stylées et confortables, on ne pourra que les adopter ! En plus le design a évolué depuis 2000 vers une forme moins angulaire et plus légère. Elles donneront une touche d'originalité pour un total look. Evitez tout de même de tomber dans le "too much" avec une tenue vestimentaire qui se voudrait déjà très chargée. Le ridicule ne tue pas mais quand même...
L'info en plus : Allez faire un tour sur le site web de Ray-Ban pour télécharger "Virtual Mirror" et tester avec sa webcam les derniers modèles !La tendance Wayfarer chez Ray-Ban

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Trendsluxury 53 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte