Magazine Beauté

Inefficacité notoire

Publié le 08 octobre 2007 par Ellie Page

L'école primaire est inefficace, a dit le Ministre.

Qu'entendez-vous derrière cette affirmation ? Que les instits coûtent cher, oulala, qu'ils ne travaillent pas assez, qu'ils sont souvent absents...

...

Savez-vous où on trouve encore des ordinateurs neufs avec un disque dur de 40 Go ?

Savez-vous où on ne peut pas utiliser W*rd ou tout autre logiciel Micros*ft ?

Savez-vous où on trouve du papier photocopie de 75 grammes ou moins ?

Savez-vous où on travaille avec 15°C dans son bureau en hiver ?

Savez-vous où il n'y'a pas de médecine du travail ?

Savez-vous où on trouve des photocopieurs si lents qu'il faut attendre 2 secondes montre en main entre deux copies ?

...

Mais izont qu'à faire moins de photocopies, ces instits. D'abord, les enfants, yaka les faire écrire !!!

Voui, mais pour les ordis, on n'a pas le choix, maintenant, tout écolier doit sortir du CM2 avec son B2I 1er niveau en poche. Sauf que la connection internet, un coup elle marche, un coup elle marche pas, comme les machines d'ailleurs, comme les crayons ou les stylos d'ailleurs. Et les disques durs de 40 Giga, ils les fabriquent plus que pour l'Education nationale ou bien... ?

Mais le pire c'est que les ordis, papier, photocopies, crayons, cahiers des chti nenfants de l'école primaire, ben c'est pas l'Education nationale qui les paye ! C'est les communes. Avec les impôts locaux. Non plafonnés, indépendants de notre niveau de revenus.

Oui, l'école primaire coûte cher, et à tout le monde, même aux instits qui sont encore imposables (de justesse), et pourtant certaines mairies poussent les économies au maximum. Jusqu'à refuser de payer les licences Micros*ft aux écoles, à les équiper en Openoffice puis à leur annoncer gaiement qu'à l'Hôtel de Ville, on ne peut pas lire les fichiers joints. Parce qu'à l'Hôtel de Ville, on a W*rd, madame...  

Et à l'Inspection académique aussi d'ailleurs. A l'Inspection académique, ils demandent toujours de remplir des tableaux Excel avec des tas de résultats d'évaluation très longs et très chiants, mais faut se dépêcher parce que le monsieur de la Mairie, s'il passe dans le coin, il shoote impitoyablement (et en fronçant les sourcils) la suite Off*ce installée en douce (après les cours, donc sur son temps libre) par quelque collègue bien intentionné, et tout le travail il est foutu.

Alors, l'école primaire serait peut-être plus efficace si les enseignants ne passaient pas une partie non négligeable de leur temps à se battre avec des photocopieuses coincées, à soigner les rhumes contractés au contact d'élèves enchiffrenés dans des locaux mal chauffés, à débugger des ordinateurs plantés, à tailler des crayons si bon marché qu'ils s'effritent dans les mimines certes un peu brutales de certains élèves.

C'est vrai que si on considère le contenu d'une journée d'instit, entre secrétariat, bricolage et piratage, on se dit que nos enseignants sont non seulement sur-diplômés mais surpayés.

PS : et je ne vous parle pas de l'odeur des toilettes à la Turque, je ne voudrais pas faire misérabiliste, alors qu'on massacre sans doute encore allègrement* en Birmanie.

(* sans aucune allusion à Claude Allègre, m'enfin) 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ellie Page 311 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte