Magazine

Les trous du cul de la blogsphère

Publié le 07 octobre 2007 par Csmaf2002
Au début quand j'ai découvert la blogsphère tunisienne, j'y voyais quelque chose d'idyllique. Elle me séduisait surtout par sa différence radicale de la société réelle déchirée par ses conflits internes, la blogsphère etait en quelque sorte un monde parfait pour moi, on s'exprimait dedans librement, on y parlais de tout et de rien, et surtout et d'après ce que j'ai pu voir, personne ne prétendait détenir la vérité absolue, en plus clair, personne ne se prenait pour le nombril du monde ou du moins de la blogsphère, ce qui n'etait pas le cas de notre société réelle. Mais aujourd'hui je me rend compte que tout cela n'etait qu'illusion, et que la blogsphère n'échappait pas a la règle, et qu'elle représente simplement une image de la réalité, meme encore plus pire que la réalité elle meme, surtout a cause de la liberté d'expression plus developpée sur le web, cette liberté d'expression est bénéfique, surement, si on sait comment s'en servir, mais elle est très destructrice si on ne se permet plus de se fixer des limites, ou qu'on respecte plus ses interlocuteurs. On se cache derrière un ecran pour tirer sur tout ce qui bouge, dans le but ultime de s'autoproclamer comme maitre incontesté, en essayant de créer des alliances pour arriver a ses fins... Enfin, ces espèces de trous du cul de la blogsphère se cachant derrière leur moniteurs et exhibant leur arrogance, parlant de culture, de politique et de vie sociale comme si ils etaient les seuls maitres incontestés, feraient bien de la mettre en veilleuse pendant un court moment et d'essayer de réfléchir... si ce n'est la première fois... a essayer de transfomer leurs excréments illisibles et leurs propos grossiers, en quelque chose qui pourrait peut-etre etre mieux percue par la blogsphère...
A bon entendeur ...

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Csmaf2002 4 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte