Magazine

Décadences

Publié le 20 août 2009 par Jfa

Encore enfant, je me souviens d’une bande dessinée qui m’avait marqué. Elle décrivait des temps futurs où la qualité de l’air était tellement pourrie qu’on avait été obligé de construire de gigantesques bulles transparentes pour y enfermer les villes et, lorsqu’on en sortait, il fallait se munir de bouteilles sur le dos comparables à celles des plongeurs sous-marins…

A l’époque, le fait que l’on puisse manquer de ces deux biens universels fondamentaux que sont l’air et l’eau était totalement impensable. Et pourtant, depuis…

Depuis maintenant de nombreuses années la hausse vertigineuse des allergies et maladies respiratoires est donnée, par la plupart des études, comme corrélée à la qualité de l’air.

Sans parler des particules, des autres produits nocifs et du SO2 qui l’infectent, plus récentes, les alertes à l’ozone s’étendent et se multiplient dans les départements du sud et Paris.  Au départ cantonnées à Marseille et aux Bouches du Rhône, elles concernent aujourd’hui quasiment tous les départements du sud et, avec le réchauffement climatique, elles vont s’étendre encore.

Rappelons (Le Monde) que “Les effets de la pollution à l’ozone sont agressifs et irritants pour les voies respiratoires. Les enfants, les personnes âgées ou souffrant d’insuffisances respiratoires ou cardio-vasculaire courent le plus de risques et doivent éviter les activités physiques et sportives intenses”.

La réalité a dépassé la fiction, car ce sont les villes qu’il faudrait isoler pour ne plus polluer l’air que l’on respire. et nous n’entrevoyons pas encore toutes les conséquences (nocives) de ces phénomènes. C’est la raison pour laquelle il faut espérer que la Conférence de Copenhague n’accouche pas d’un pétard mouillé.

- Sur le travail du dimanche. Libération.

- Taxer un cannabis en vente libre. Beaucoup y pensent de plus en plus. Chez Olivier.

- Afghanistan. Monde en question.

- La Commmission Européenne “a décidé cet été de mener une enquête détaillée sur la réforme de l’audiovisuel public”. En cause ? “Bruxelles va examiner la légalité des aides que l’Etat va accorder à France Télévisions pour compenser l’arrêt de la publicité après 20 heures. L’Etat s’est engagé à verser 450 millions d’euros cette année… L’Etat français va devoir démontrer que ses aides n’entraînent pas de distorsion de concurrence vis-à-vis du secteur privé”. Le Monde . Bruxelles veut donc, à ce point, tuer tous les services publics ? A quand l’enquête sur l’école publique gratuite qui concurrence les écoles privées ?

- “Les tarifs des maisons de retraite vont-ils exploser ?” Le Monde . “La raison : un projet de décret du ministère du travail envoyé aux professionnels de la prise en charge des personnes âgées, en date du 23 juin dernier, modifie la tarification dans les établissements publics et associatifs”. Rassurons Neuilly, cela ne concerne pas vraiment ceux qui payent l’impôt sur la fortune et qui ont été engraissés avec le “bouclier fiscal”.

- Algues vertes bretonnes. Enfin, le danger de la chose est reconnu et le contribuable va payer pour les éleveurs de porcs bretons, clientèle électorale de N. Sarkozy.

- Journées d’été des Verts: “ne pas décevoir les espérances des 2,8 millions de personnes qui ont glissé leur bulletin dans l’urne le 7 juin”. NouvelObs.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jfa 25 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte