Magazine

La mauvaise réputation

Publié le 21 août 2009 par Goure

3-photo-brassens2.1250779227.JPG

J’adore Georges Brassens (1921-1981).Homme d’une grande discrétion, Georges il a inscrit son nom dans le patrimoine artistique français en créant un style unique  autour de mélodies simples et de textes qui sont autant de chefs-d’œuvre poétiques. Pour moi, il a d’immenses qualités : ses chansons vous emmènent dans un monde de poésie , d’humour, d’humanisme dans une langue parfaite . Je vous propose d’écouter “La mauvaise réputation ” (1953). C’est la toute première chanson de Brassens , la première des 12 albums enregistrés.

512-10.1250779307.jpg

Je voudrais rattacher cette chanson à Ampus et à ma jeunesse. Je l’ai déjà raconté , mais je veux le redire : C’est Momon Sappe , alors secrétaire de mairie dans les années 50, qui nous a initiés à la chanson française contemporaine . J’avais 15 ans  ou un peu plus et j’ignorais tout des chanteurs de l’époque. Nous n’avions pas la télé et je ne crois pas que ma mère me laissait pas écouter la radio (tout ce que nous avions alors). En fin d’après-midi , avec ceux de mon âge (ou un peu plus), nous allions voir Momon. En ce temps-là , la mairie était ouverte, même aux gamins que nous étions . Personne ne poussait des cris d’orfraie en nous voyant arriver sur la Place . Il y avait sûrement moins de papiers à remplir qu’aujourd’hui et pas d’ordinateur à consulter. Internet n’existait pas. Bien sûr si le travail le réclamait , il nous mettait dehors. Normal. Mais quand il était libre , il nous faisait partager ses richesses intellectuelles. C’est lui qui m’a fait découvrir Brassens. Je ne l’ai jamais oublié. Par la suite , Momon a fait une grosse bêtise et a dû quitter la mairie. Je lui ai gardé toute mon amitié pour ce qu’il nous a donné : l’ouverture sur le monde de la création artistique.

Lisez “Georges Brassens , chanteur de ma jeunesse ” écrit le 10 août 2007. Vous pourrez aussi écouter 5 chansons de Brassens.

671-7.1250779385.jpg
brassen61185985490.1250782647.jpg

Titres que j’affectionne plus particulièrement :

Ballade des dames du temps jadis - Chanson pour l’Auvergnat - La prière - La ronde des jurons - Bonhomme Le temps ne fait rien à l’affaire - Supplique pour être enterré sur une plage de Sète - Les quatre bacheliers - Quatre-vingt-quinze fois sur cent - La ballade des gens qui sont nés quelque part - Fernande - Les oiseaux de passage - La tondue - Les amoureux des bancs publics - Pauvre Martin - La première fille - J’ai rendez-vous avec vous - Le roi - Le parapluie

Une citation à méditer :«La seule révolution possible, c’est d’essayer de s’améliorer soi-même, en espérant que les autres fassent la même démarche. Le monde ira mieux alors.» Georges Brassens.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Goure 7020 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte