Magazine High tech

L’Année du Jeu Vidéo 2006-2007 : aperçu

Publié le 21 août 2009 par Blogjeuxvideofree

L’Année du Jeu Vidéo 2006-2007 : aperçuJe vous en avais parlé brièvement l’année dernière mais ayant eu récemment l’occasion de feuilleter l’ouvrage, j’ai pensé qu’il me fallait détailler le contenu de L’Année du Jeu Vidéo 2006-2007, édité par Digital Games et re-disponible depuis peu sur le site web de l’éditeur.
L’Année du Jeu Vidéo 2006-2007 se présente sous la forme d’un annuaire de dix rubriques. Loin d’être austère, celui-ci présente sous 10 chapitres les principaux acteurs du jeu vidéo, qu’il s’agisse des constructeurs, des éditeurs français ou internationaux, des studios de développemnt, des prestataires (distributeurs, agences de traduction/localisation, studios de son…), la presse ou les écoles et les formations en multimédia/infographie/audiovisuel.

On pourrait croire que cet annuaire n’est destiné qu’aux professionnels. Pas seulement. Il est clair que ce livre ne conviendra pas à ceux qui attendent des tests de jeux vidéos. L’objectif est ici de proposer un panorama complet du paysage vidéoludique français et international, avec chiffres et graphiques à l’appui ainsi que des données sur les habitudes des français face aux nouvelles technologies, fournis par des organismes reconnus tels que GfK, TNS ou encore l’Agence Française pour le Jeu Vidéo (AFJV). Professionnels, étudiants mais aussi tous ceux qui s’intéressent au marché du jeu vidéo en général y trouveront plein d’informations utiles. Citons par exemple le chapitre consacré aux écoles qui préparent aux différents métiers du secteur. Elles sont toutes présentées dans le livre, même celles -enfin l’unique pour le moment - qui se trouvent dans les départements d’outremer (974 oté !). Pour les bloggeurs comme moi, la partie Medias/Presse s’avère bien pratique - même si les agences de com n’ont pas les budgets com ad vitam aeternam - puisqu’elle permet de savoir avec qui les éditeurs sont amenés à travailler pour leur communication online et offline. Avec plus de 400 sociétés répertoriées et plus de 2 000 contacts, il y a de quoi faire !


L’Année du Jeu Vidéo 2006-2007 comporte également des artworks exclusifs ainsi qu’un DVD proposant interviews, game footage, trailers et reportages (E3, Tokyo Game Show et Festival du Jeu Vidéo).
Enfin, sachez que si le prix public est de 35 euros, vous trouverez L’Année du Jeu Vidéo 2006-2007 à 14,90 euros, port inclus, sur DigitalBoutik ou pour encore moins cher, a priori 10 euros, si vous vous rendez à l’exposition “Retrogaming : 30 ans de jeux vidéo“. Attention par contre, les exemplaires sont limités.

Bien évidemment, une mise à jour de cet annuaire du jeu vidéo est prévue, pour la fin d’année ou le début d’année prochaine.

Je n’ai pas lu entièrement le livre ; ce dernier restant tout de même un annuaire, on ne peut qu’y piocher régulièrement dedans pour en savoir plus sur certains studios. Le rapide historique proposé par société se révèle par contre très intéressant, même si j’ai pu relever quelques coquilles. Sur la fiche Activision par exemple, on peut lire que la société a tissé des liens étroits avec des studios de cinéma comme “Darkworks” ; il fallait lire en fait Dreamworks, nom repris un peu plus loin dans le texte.

L’Année du Jeu Vidéo 2006-2007, même si elle a besoin d’une bonne MAJ, s’avère indispensable si vous recherchez des études sur le marché du jeu vidéo en France et à l’étranger, si vous souhaitez des informations sur les sociétés du secteur ou si vous cherchez des contacts.

Digital Games


Ce bulletin a été publié le Vendredi 21 août 2009 9:45 et est classé dans Livres Vous pouvez suivre les réponses à ce bulletin avec le fil RSS 2.0. Vous pouvez répondre, ou faire un rétro-lien depuis votre site.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Blogjeuxvideofree 304 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog