Magazine Environnement

La grand-mère du président Obama rejoint Solar Génération!

Publié le 21 août 2009 par Greenpeacefrance

c2008093

Kogelo, Kenya -De jeunes kenyans participant au projet Solar Génération initié en 2003 par Greenpeace s’attaquent au double problème de la pauvreté énergétique et du changement climatique en installant des panneaux solaires photovoltaiques sur le toit de la “Senator Barack Obama School” (l’Ecole du sénateur Barack Obama) à Kogelo ainsi que sur celui de la maison de Mama Sarah, la grand mère du Président des Etats-Unis.
Mama Sarah a déclaré : “Je suis très heureuse qu’on ait pu installer l’énergie solaire dans ma maison et je suis sûre que mon petit-fils va le savoir. L’énergie solaire est propre, fiable et abordable contrairement à la paraffine qui est largement utilisée dans la région. De plus, nous avons maintenant dans le village des jeunes qualifiés qui peuvent nous aider à entretenir les installations.”


L’installation de panneaux solaires a été réalisé lors d’un atelier de 20 jours portant sur les énergies renouvelables et auquel ont participé 25 personnes du Kibera community youth program et des membres de la communauté de  Nyang’oma Kogelo. Appuyés par Greenpeace-Solar Génération, les jeunes kenyans ont appris comment les panneaux solaires photovoltaiques génèrent de l’électricité, comment procéder à leur installation et leur maintenance, comment construire eux-mêmes des lampes solaires et comment exploiter le potentiel du marché. Ils ont discuté également de la vulnérabilité de l’Afrique face au changement climatique.  Robert Kheyi,  coordinateur du projet pour le Kibera community youth program reconnaît que “ L’atelier et l’installation de panneaux solaires générant de l’électricité sont pour nous une opportunité unique de développer les énergies renouvelables. Nous devons non seulement agir contre les effets dévastateurs des changements climatiques au Kenya, mais aussi profiter de cette opportunité qui représente une source de revenus.”
Le Kenya comme bien d’autres pays du continent africain est directement confronté aux conséquences du changement climatique. Les précipitations ont diminué de façon drastique ces dernières années. La sécheresse a renforcé les problèmes dans le secteur agricole, causés par l’utilisation de sols appauvris et la désertification. Elle a également fait perdre sa fiabilité au vaste réseau hydro-électrique du pays.
Compte tenu de ces défis, investir dans les technologies solaires s’avère être une stratégie gagnante.  Cela consolide l’économie et protège l’environnement tout en assurant un approvisionnement fiable et propre de l’énergie.  L’industrie solaire est en mesure de fournir les productions désirées.  Il n’y a pas d’obstacle technique à la réalisation d’un tel projet, juste une barrière politique à faire tomber de façon à reconstruire le secteur global de l’énergie.
Il est temps que les pays industrialisés donnent quelque chose en retour. A la Conférence de Copenhague sur le climat qui aura lieu en décembre, le Président Obama et les autres décideurs de ce monde doivent impérativement se mettre d’accord afin d’éviter le chaos climatique, ce qui inclut de se mettre d’accord sur le financement de tels projets à travers les pays en développement afin de les aider à s’adapter et à endiguer le réchauffement climatique.
Greenpeace demande aux pays riches de contribuer à hauteur de 140 milliards de dollars par an à un fonds pour le climat afin de mettre un terme à la déforestation, permettre aux pays en développement de s’adapter aux conséquences des changements climatiques et promouvoir des nouvelles technologies de production d’énergie plus favorables au climat.  Il ne reste que 15 semaines jusqu’aux discussions décisives organisées par les Nations unies à Copenhague.  Greenpeace exhorte les décideurs mondiaux à imiter les jeunes personnes innovatrices de Kibera et Kogelo et à transformer, à Copenhague, leur rhétorique climatique en action.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Le premier décollage de Solar Impulse

    Après six ans d’études et de construction, le projet d’avion solaire Solar Impulse, initié par Bertrand Piccard associé au pilote et ingénieur André... Lire la suite

    Par  Carlconrad
    ENVIRONNEMENT, SCIENCE & VIE
  • Décollage de l'avion solaire Solar Impulse

    Décollage l'avion solaire Solar Impulse

    envoyé par la-croix. - Vidéos des dernières découvertes technologiques.   Après six ans d’études et de construction, le projet d’avion solaire initié par... Lire la suite

    Par  Joe85
    SCIENCE & VIE
  • Génération caramail !

    La génération Caramailenvoyé par MonsieurDream Lire la suite

    Par  Lepingouin
    INSOLITE, INTERNET, VIDÉOS INSOLITES
  • LG Solar Mobile : téléphone à énergie solaire

    Après Samsung, qui a présenté son Samsung Blue Earth, un téléphone mobile avec écran tactile qui utilise l'énergie solaire pour se recharger. Aujourd'hui,... Lire la suite

    Par  Michal Pichel
    CONSO, HIGH TECH, MOBILES
  • Obama végétarien

    dans les écoles américaines.... Michel Garroté - Mardi 24 février 2009. Lu sur lexpress.fr : « Partisan de l'ouverture politique, Barack Obama s'est dit à... Lire la suite

    Par  Drzz
    HUMEUR, SOCIÉTÉ
  • Sushi Obama

    Sushi Obama

    Pour ceux qui aiment les sushis et les US, voici les sushis d’Obama et le tableau d’amérique en sushi. Lire la suite

    Par  Quan Tran-Meyer
    A CLASSER
  • Génération désenchantée

    Génération désenchantée

    "Tout est chaos à côté; tous mes idéaux, des mots abîmés; je cherche une âme qui pourra m'aider. Je suis d'une génération désenchantée. Lire la suite

    Par  Beniouioui
    SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Greenpeacefrance 109791 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte