Magazine Info Locale

Lausanne am See, Kanton Waadt

Publié le 21 août 2009 par Alain Hubler

Si certains reprochent à Pascal Broulis, candidat à la candidature à l’élection au Conseil fédéral, un manque apparent de maîtrise du suisse allemand et que d’autres – ou les mêmes – s’interrogent sur la latinitude de tel autre candidat à la même élection, force est de reconnaître que notre bonne vielle ville de Lausanne est en bonne voie de germanisation.

Une germanisation qui se manifeste par l’entrée en force des capitaux d’Outre-Sarine dans les fleurons de l’économie et des médias lausannois et romands.

Il en va ainsi du groupe zurichois Tamedia qui avale tout rond Edipresse Suisse qui publie notamment les quotidiens 24 heures et Tribune de Genève et qui, du coup, possède une part non négligeable du capital de la télévision régionale la télé. Des médias que l’on va sans doute, bientôt, pouvoir rebaptiser 24 Stunden ou Das Fernsehen. Ça c’était le premier coup de semonce de la fin de l’hiver dernier.

Puis, juste avant l’été, on apprenait que le groupe bâlois MCH Group – anciennement Foire suisse SA – envisage de gober Beaulieu exploitation qui gère tant bien que mal le Centre de congrès et d’exposition de Beaulieu. Bien évidemment, pour aider la digestion du groupe bâlois, qui aura la possibilité de faire la pluie et le beau temps sur la pièce stratégique de l’économie vaudoise, une petite rénovation à 100 millions – dont 40 à fonds perdus en provenance de la ville et du canton – s’impose.

Enfin, en pleine torpeur estivale, les médias révélaient que la LO Holding qui exploite le quartier bobo branchouillé du Flon avait été achetée par la société lucernoise Mobimo pour la modique somme de 170 millions de francs.

Dans ces conditions, je suis convaincu que le président du Conseil d’Etat vaudois va faire des progrès fulgurants en allemand. Par contre, à l’allure à laquelle la capitale vaudoise se germanise, on peut légitimement se demander s’il va rester longtemps un candidat « latin ».

Au fait comment dit-on « colonisation » en allemand ?

Man sagt « Kolonisation ». Es ist einfach, oder ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Alain Hubler 199 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine