Magazine Cyclisme

Des Sarthois ambitieux pour le championnat de France

Publié le 21 août 2009 par Roltiss @roltiss
Des Sarthois ambitieux pour le championnat de France
Benoit Jarrier (TWA 72) visera un top 5 sur le CLM Espoir (PHOTO © TWA 72)
Des Sarthois ambitieux pour le championnat de France
JSC AC Vallée de la Sarthe
www.ac-vallee-sarthe.com

Des Sarthois ambitieux pour le championnat de France
Dragan Hervéou (Brette Sportif) espère décrocher un top 10 sur l'épreuve en ligne cadet (PHOTO © Brette Sportif)
Des Sarthois ambitieux pour le championnat de France
JSC AC Vallée de la Sarthe
www.ac-vallee-sarthe.com


Championnat de France de l'Avenir. Neuf jeunes Sarthois seront présents à Vendôme durant 4 jours. Les premiers rentreront en lice dès jeudi.

Benoît Jarrier (Team Wilo Agem 72) : Contre-la-montre espoir et épreuve en ligne
Le jeune Jarrier aura du pain sur la planche à Vendôme avec une double participation (CLM et course en ligne). « J'ai mieux préparé le chrono. J'ai fait des sorties derrière le scooter de mon père ». De quoi donner des ambitions au Sarthois. « Je vise le top 5 surtout que j'ai reconnu le circuit et il me plaît bien ». Pour l'épreuve en ligne, Benoît est plus mesuré. « Il faudra un peu de réussite. Mais, je serais plus là pour aider Kévin (Denis) qui revient bien et Nico (Edet) ». Fort de 3 succès cette saison, Benoît Jarrier présente de jolis arguments.


Cyril Delory (Sablé Sarthe Cyclisme) : Contre-la-montre junior

Première participation à un championnat national pour le rouleur Sabolien. « Je suis un peu stressé car c'est mon premier championnat de France ». Le jeune garçon, originaire de Fougères, a pourtant bien préparé son affaire sous la houlette de Gaëtan Biard. « Je suis prêt, j'ai suivi le programme de mon entraîneur à la lettre. Finir dans les dix premiers serait bien mais cela va être difficile ». Victorieux cette année du chrono du Bocage Mayennais, Cyril Delory est prêt à en découdre sur les 22 kilomètres d'un parcours assez plat « mais qui me satisfait assez ».

Laura Blanchet (VC Conlie) : Minimes-cadettes

Jolie surprise de retrouver la jeune Conlinoise (15 ans) au départ de l'épreuve en ligne minimes-cadettes. « C'est mon premier championnat de France alors je vais y aller pour découvrir mais aussi pour faire de mon mieux ». À raison de trois sorties hebdomadaires sous l'œil avisé de son ''papa coach'', Laura tentera d'oublier son début de saison. « Je suis tombée lors du tri-départemental à Coulongé et j'ai dû couper trois semaines en raison de nombreuses plaies ». Mais la future élève du lycée Sainte-Catherine sera d'autant plus forte sur les routes Vendômoises et tentera d'accrocher « le top 30 ».

Gwénaël Fernier (Sablé Sarthe Cyclisme) : Cadets

Avec 10 victoires au compteur, c'est une juste récompense que de voir Gwénaël Fernier participer à son second championnat de France de l'année (piste et route). « J'ai travaillé la vélocité pour la piste et ensuite la force pour la route », tout cela sous la bénédiction de l'entraîneur Sabolien Gaëtan Biard. Bien imprégné du circuit, « je l'ai déjà reconnu et il m'est favorable », Gwénaël vise un bon résultat. « Ce serait bien de finir dans le top 10 ». Pour cela, il n'a pas hésité à allonger les kilomètres durant ces dernières semaines.

Dragan Hervéou (Brette Sportif) : Cadets
Baptême de feu également pour le Brettois. « Ce sera mon premier championnat de France ». Le vice-champion régional 2009 a bien préparé l'événement. « J'ai couru sur les manches Madiot mais aussi sur les manches interrégionales ». Dragan Hervéou se sent prêt et pense avoir un bon coup de pédales. « Dernièrement, j'ai roulé avec Tony Hurel et j'étais bien ». Après quelques jours de repos en famille du côté de Saint-Gilles Croix de Vie, le fiston Hervéou tentera d'atteindre son objectif sur les routes du Loir-et-Cher et « finir dans les dix premiers ».

Vincent Bertrand (Le Mans Sarthe Vélo) : junior

Belle satisfaction de voir le junior première année Vincent Bertrand dans le peloton qui tentera de conquérir le maillot tricolore. « J'ai appris ma sélection à Montpinchon. Cela me fait plaisir ». Victorieux cette saison d'une étape et du général du Bocage Mayennais, l'élève de Marcel Goupil tentera de ne pas décevoir. « Je vais essayer d'être opportuniste et de me glisser dans une échappée ». Pour cela, Vincent Bertrand ira à Vendôme « sans pression, car l'annonce tardive de ma sélection ne m'a pas permis de préparer ce championnat spécifiquement ».

Kévin Denis (Team Wilo Agem 72) : espoir
Pas de victoire cette saison mais un moral à la hausse pour le sprinter Sarthois. « Cela va mieux depuis début juillet ». En effet, handicapé dès le printemps par « une mononucléose », Kévin Denis a traversé des moments difficiles. « J'ai eu des hauts et des bas pendant plusieurs mois mais maintenant cela va bien ». Victorieux des points chauds en début de semaine au Pertre, Kévin nous réserve peut-être une bonne surprise. « C'est ma dernière participation en espoir alors j'y vais pour gagner la course surtout que le circuit me convient bien. L'idéal pour moi, serait d'arriver au sprint avec un petit groupe ».

Corentin Maugé (Team Wilo Agem 72) : espoir

Un habitué du championnat de France ce Corentin Maugé. « Ce sera mon 4e national consécutif ». Après un début de saison poussif en raison « d'une déshydratation cellulaire », Corentin Maugé est revenu en bonne condition. « Je suis en bonne forme et je vais essayer de décrocher le bleu-blanc-rouge ». Les choses ont le mérite d'être claires avec le jeune Girondin. Avec deux victoires à son actif depuis le début du mois d'août, « je suis assez confiant et je vais faire le maximum pour décrocher le titre ». Réponse dimanche vers 16 h 45...

Nicolas Edet (Team Wilo Agem 72) : espoir

Dixième l'an dernier à Semur-en-Auxois, Nicolas Edet sera au départ avec de très belles ambitions. « J'y vais pour gagner. C'est ma dernière participation en espoir alors je vais donner le maximum pour ne pas avoir de regrets ». Après un stage national en montagne et des participations aux épreuves de Montpinchon et du Pertre, le Fertois reste tout de même lucide. « La course sera très ouverte. Il va falloir courir juste mais je suis assez confiant même si le parcours ne va pas forcément me convenir ». Après s'être bien reposé cette semaine, Nicolas Edet est capable du meilleur...

Source
Stéphane Cureau - Ouest France

 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Roltiss 200 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines