Magazine

Eternel amoueux du néant

Publié le 21 août 2009 par Wounded
Cloué dans ces quelques millimètres carrés.. Hanté par tous ces démons du passé.. Emprisonné dans cet espace qui n'arrivera jamais à supporter le vide... Je sens le vide et je le ressens, je deviens transparent. J'attends encore mon étoile filante porteuse de milliers de vœux.. J'ai tout fait jusqu'à m'en étouffer.. J'ai tout essayé et rien ne peux essuyer les larmes tièdes mélangées au sang qui n'arrêtent pas de couler.. Je me noie dans ce verre de larmes car la nage n'est plus vraiment ma tasse de thé.. La nage c'est comme le jeu de la séduction, tu donnes tout et puis tu te retrouve seul au bord de la rive, épuisé sans aucune envie de continuer.. Éternel amoureux d'un mirage, d'un rêve de gamin égaré.. Amoureux d'une idée erronée, amoureux de la brise d'été, de la lune et de son halo qui lui seul peut supporté mes cris emprisonné.. Amoureux d'un rien, d'un fantôme, d'un ange et du grand ciel étoilé.. Fou amoureux d'une femme qui n'existe que dans mon esprit épuisé, l'amour me rend plus épais.. Je dois toujours continuer à croire que les anges existent si non mon existence n'aurait aucun sens.. Comment peut on aimer le néant? Comment peut on miser sur l'imaginaire? La réponse est simple... Sans ce néant, sans cet être imaginaire, sans cet espoir infime de le rencontrer un jour, je serai déjà mort.. Je serai déjà néant, je serai déjà imaginaire...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Wounded 18 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog