Magazine Photos

Trois semaines

Par Photosmax

Voilà trois semaines qu’on a quitté Montréal et 18 jours qu’on est installé à Bonaventure. On a une chance incroyable parce qu’aujourd’hui, c’est notre première journée de pluie... et encore, il a fait soleil tout l’avant-midi.

Cerf-volant

C’est la première fois qu’on fait ce genre de vacances, ancré au même endroit pour une aussi longue période. J’ai toujours prétendu être un «rouleur» qui préfère faire de longues distances pour voir beaucoup d’endroits dans un même voyage. Il faut que j’admette que j’aime beaucoup rester ici, on prend le rythme de la Gaspésie et ça fait vraiment beaucoup de bien. On a aussi l’occasion de découvrir plusieurs coins de la région que je ne connaissais pas, même si je suis beaucoup venu à Bonaventure au fil des ans.

Busard

On a vu des tirs de chevaux, des ruches et des abeilles, des émeus, des chèvres, des rivières et des spectacles. On s’est baigné dans la mer, dans les rivières et dans des spas bien chauds... on a fait voler nos cerfs-volants, on a grillé des guimauves, on a pêché, on a canoté, on a marché et je pédale environ tous les deux jours ! Dire qu’il reste encore presque deux semaines !!!

Emeu

Pour la visite de la grotte de Saint-Elzéar, on devra se reprendre lors d’un prochain voyage, car les enfants de moins de six ans ne sont pas admis.

Abeille

Le camping se vide chaque jour, la rentrée scolaire est impitoyable pour les vacanciers. Ce n’est rien pour me déplaire, j’aime bien avoir de l’espace et la plage pour nous tout seul. Y a seulement Agathe qui trouve un peu difficile de voir partir ses «super copines» les unes après les autres. C’est la dernière année qu’on a ce luxe, parce que l’an prochain, le retour en classe nous concernera aussi... déjà.

Chevaux

Question photo, je m'émerveille toujours autant devant les incroyables couchés de soleil et je m’amuse assez souvent avec mon «timer». J’ai tenté (avec un succès relatif) de photographier un Busard Saint-Martin qui chasse dans les hautes herbes entre le camion et la mer... il est incroyablement peureux et c’est difficile de l’approcher.

Chevre

Parlant de couchés de soleil, je vais y aller d’un petit conseil photo : pour bien réussir à photographier les couchés de soleil, il faut sous-exposer volontairement et ne pas se gêner pour y aller d’un stop ou deux. Si vous avez un reflex Canon, il suffit d’utiliser le mode «P» et de tourner la roulette derrière dans le sens contraire des aiguilles pour forcer l’appareil à sous-exposer. La petite échelle dans le bas du viseur indiquera la valeur sélectionnée. Je suppose que le principe est similaire avec les produits Nikon et je suis certain qu’un gentil commentateur pourra expliquer la procédure.

Ciel_de_bonaventure

Si on laisse l’appareil est mode automatique, on aura des nuages trop pâles et la partie ensoleillée complètement cramée. Dans l’ensemble, un paysage de couché de soleil doit être sombre et c’est pour ça qu’il faut forcer l’appareil a faire une photo plus foncée. Les couleurs ont aussi tendances à être plus éclatantes quand on sous-expose. Essayez-le, vous m’en donnerez des nouvelles.

Soleil_de_bonaventure2

Comme toujours, je suggère de photographier en mode «RAW», ce que permettra ensuite de varier l’exposition par zone dans l’image pour améliorer la partie au sol ou les nuages. C’est avec son «logiciel de chambre noire» qu’on peut tirer le meilleur de son fichier «RAW» et obtenir une image qui traduira toute la beauté du paysage.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Photosmax 3 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines