Magazine

Les âmes brûlées

Publié le 22 août 2009 par Camillefantasme
Les âmes brûléesLes âmes brûlées - Andrew Davidson
titre original "The Gargoyle"
Plon - 2009 - 502 pages

 "Que feriez-vous si vous vous réveilliez sur un lit d'hôpital, le corps brûlé et couvert de cicatrices ?  Il ne vous resterait qu'à attendre la mort.  A moins qu'un ange passe votre porte..."
"C'est le destin hors norme du héros des Âmes brûlées.  L'accident terrible qui le met sur la voie mystique de sa rédemption.  Et le début d'une aventure hallucinante, du Moyen Âge à nos jours, de l'enfer à l'amour..."
Les âmes brûlées
Violent coup de coeur...
"Les accidents, comme l'amour, frappent ceux qui s'y attendent le moins souvent avec violence"
La souffrance physique est décrite presque chirurgicalement, à grands renforts de détails pratiquement impossibles à visualiser tant ils semblent inhumains à endurer.
On souffre sur le même lit d'hôpital et on éprouve la même envie irrationnelle de s'évader aux travers d'histoires fantastiques et improbables que seuls les enfants ou les fous sont capables d'inventer sans sourire...
On rêve avec lui de non-dits et d'impossibles possibles parce que tout est préférable à cette déchéance, à ce corps qui s'atrophie, à la solitude d'une chambre stérile, et à cette perpétuelle envie de mourir pour qu'enfin la douleur cesse...
Les âmes brûlées
"L'enfer de Dante - Dante et Virgile"

C'est un parcours mental effrayant dans la tête d'un presque mort encore vaguement vivant, véritable plaie ouverte et que rien ne semble pouvoir ramener à l'envie de survivre.
"J'ai essayé de m'imaginer aimant une personne au point de mourir pour elle alors que je trouvais déjà si difficile de vivre pour  moi-même"
Les histoires contées sont à elles seules de vraies perles, de purs moments de beauté, comme les contes de notre enfance.  Je pense, plus particulièrement, à celle du souffleur de verre et de sa fille qui aurait mérité une couverture et bien d'autres pages à elle seule.

Les âmes brûlées

En évoquant la couverture, elle mérite toute notre attention, simple, nue, magnifique, cette nuque qui s'offre comme en attente de probables baisers venus de l'éternité et des ailes tatouées ne demandant qu'à pouvoir se déployer et qui ravive en ma mémoire cette phrase qui dit que nous sommes tous des anges à une aile mais qu'il nous faut être deux pour pouvoir voler...
J'ai terminé le livre, en apesanteur, la respiration suspendue, hésitant entre fiction et réalité.

Les âmes brûlées

C'était une expérience unique comme ce tatouage ailé dans le dos qui pousse à rendre plus léger.
C'est, sans conteste, le plus inoubliable "voyage" d'amour que j'ai eu la chance de tenir entre les mains !
Je formule le souhait qu'il puisse être adapté au cinéma, celui qui osera tenter cette aventure aura toute ma reconnaissance.
Mon improbable casting :
Lui : Brad Pitt  

Les âmes brûlées

Marianne Engel : Juliette Binoche
Les âmes brûlées
               Jack : Kathy Bates
Les âmes brûlées


Ma playlist improbable :



J'ai eu envie de lire ce livre grâce à la critique de Theoma (www.audouchoc.com) sur Amazon.  Merci à elle...

Ma note : 10+/10

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Camillefantasme 64 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte