Magazine Société

Réponse d’ouverture

Publié le 09 octobre 2007 par Jlhuss

Pour Martin Hirsch, Haut Commissaire aux solidarités actives, le dispositif qui visait à exclure les sans-papiers de l’hébergement d’urgence, n’était “pas acceptable“.

Il l’avait clairement fait savoir, sans pour autant, dans un premier temps, ébranler le Ministre Hortefeux. La décision est finalement prise par le gouvernement de renoncer à cette disposition qui gênait beaucoup l’action des associations caritatives.

C’est en partie une réponse par les faits à ceux qui prétendent que les “hommes d’ouverture” n’ont aucune réelle influence sur les décisions. C’est positif pour ceux qui défendent l’idée d’une ouverture “positive”.

J’entends déjà ceux qui hurleront “à la basse tactique”, mais que veulent-ils donc ? Un fait est un fait ! Une disposition jugée trop dure, inopérante et inhumaine a été abrogée, c’est une réalité, le reste n’est que littérature. Attention à la mauvaise foi ! Demeure le processus d’ADNisation de l’immigrant … il a du plomb dans l’aile mais il faut encore faire mieux. Le chemin est difficile, laborieux et semé d’embuches mais c’est le bon. A suivre.

Des associations annoncent que Matignon fait marche arrière sur l’hébergement d’urgence
LEMONDE.FR | 08.10.07

©

Le Monde.fr


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jlhuss 148 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine