Magazine Bourse

Pauline se réveille!

Publié le 22 août 2009 par Fabien Major @fabienmajor

clockPauline Marois veut qu’on sévisse contre les bandits à cravate! Elle se réveille tard ma foi! Comme le sujet est chaud, il devient donc politique. Elle souhaite la création d’une escouade spéciale à la Sûreté du Québec contre les crimes économiques et un renforcement des pouvoirs octroyés à l’Autorité des marchés financiers (AMF). L’objectif est noble, mais la solution proposée est complètement ridicule!

Le PQ pense surtout à un fonds d’assurance, financé par des contributions des investisseurs et des conseillers financiers.

Minute, ce fonds d’indemnisation existe déjà, il protège les investisseurs en cas de fautes ou de malversations commises dans la distribution de produits financiers. Rappelons que ce fonds a été vidé par l’affaire Norbourg. Unilatéralement L’AMF a décrété qu’une partie de l’arnaque était au niveau de la distribution et ce même si toute la preuve présentée par l’AMF, démontrait hors de tout doute que Lacroix en tant que GESTIONNAIRE avait falsifié les comptes du fiduciaire Northern Trust et par des dizaines de virements bancaires, avait tenté de blanchir l’argent. Et ce, au détriment des investisseurs et des conseillers. A ce sujet, un groupe de conseillers est sur le point de déposer un recours collectif contre l’AMF qu’ils accusent de s’être approprié 31 millions de dollars servant à indemniser de vraies victimes de fraudes ou d’erreurs qui auraient pu être commis par des conseillers.

Dans l’affaire Norbourg, Lacroix a berné les banques, les conseillers, les clients, sa femme et même le portier de chez Parée! Bref, c’était un fraudeur TOUT court.

vuitton
Si on impose une taxe spéciale SEULEMENT aux investisseurs et conseillers financiers, où prendra-t’-on l’argent pour rembourser les victimes de cas comme Stevens Demers d’Enviromondial et de Earl Jones? Deux purs imposteurs sans permis ni formation. Et les fraudes commises par les faux comptables et les faux notaires?

Comment rembourser les victimes? Avec l’argent des conseillers? Ça ne tient pas debout la patente! Mais si madame Marois veut instaurer une taxe spéciale pour un fonds d’assurance, je propose une taxe supplémentaire sur ce que les fraudeurs et magouilleurs de toutes sortes adorent le plus: LE LUXE!

Demandez au syndic de monsieur Earl «Glad» Jones où il est allé le cash!
S’il le faut, ajoutons une taxe de 5% sur les voitures comme les BMW et AUDI, les vins à plus de 100$ la bouteille, les inscriptions dans les écoles privées, les poteaux de danseuses, les voyages dans les destinations exotiques, les vêtements de Holt Renfrew et Harry Rosen, les sacoches Vuitton, les manoirs… et j’en passe. L’état aura les ressources pour procéder à des remboursements au cas par cas. Comme ça, en plus des voleurs, les profiteurs et abuseurs vont retourner à l’état une partie des fruits de leurs méfaits.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fabien Major 12992 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte