Magazine Bourse

De l’or dans sa cave!

Publié le 22 août 2009 par Fabien Major @fabienmajor

maisondeplaceLittéralement! Le gouvernement québécois vient de donner le feu vert à l’exploitation d’une mine d’or en … milieu urbain! 200 maisons de Malartic en Abitibi devront être déménagées, car elles empiètent littéralement sur le gisement. Et il n’est pas petit. On va en extraire 591 000 onces d’or annuellement sur une période de 10 ans. C’est plus du double de la production de la plus grosse mine d’or au Québec, la mine La Ronde, d’Agnico-Eagle. Suivant cette annonce, la valeur de l’exploitant Osisko a gagné 24 cents ou 3,41% à la Bourse de Toronto. L’action ( T.OSK) est 7,28$. Au cours des 12 derniers mois, l’action oscille entre 1.40$ et 7,70$

Le journal «L’écho abitibien » rapporte que le grand chef de la nation Algonquine-Anichinapeg, Lucien Wabanonik, réclame au gouvernement du Québec une consultation particulière, entre les communautés de Winneway, Pikogan et Lac-Simon au sujet du projet de mine à ciel ouvert d’Osisko à Malartic.

Le grand chef du Conseil tribal de la Nation Algonquine Anishinabeg, Lucien Wabanonik est mécontent qu’aucune nation autochtone n’ait été directement consultée en lien avec le projet de mine à ciel ouvert d’Osisko à Malartic.

M. Wabanonik s’explique difficilement comment le gouvernement du Québec a pu ignorer des décisions décrétées par la Cour suprême du Canada, les obligeant à consulter systématiquement les Premières nations lorsqu’un projet implique des impacts sur l’environnement.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fabien Major 12992 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog