Magazine

Un livre pour enfants

Publié le 22 août 2009 par Goure

alzheimer-enfants.1250950613.jpg

On peut aborder tous les sujets avec les enfants. Tout dépend de la façon de s’y prendre. Ils entendent  les grands parler de la maladie Alzheimer qui touchent peut-être un proche . Ils comprennent que c’est grave , mais pourquoi, comment ? Or voici qu’est paru un livre qui répond à leur attente. Il s’intitule “Ma grand-mère Alzha …quoi ?”  Ecrit par Véronique Van den Abeele , illustré par Claude Dubois, édité par Mijade , c’est un ouvrage  mis à la portée des enfants , avec tact et sensibilté. Nulle mièvrerie , ce serait insupportable. Je l’ai lu à mes petites filles (10 et 6 ans) , elles l’ont bien compris et m’ont posé des questions pertinentes. Je vous le conseille si vous souhaitez aborder ce sujet avec vos jeunes.

alzheimer-2.1250951018.jpg

Un exemple frappant : “si grand-mère met ses chaussures dans le frigo, c’est que son cerveau est bien malade” , voici ce que l’une m’a dit.

alzheimer-3.1250951602.jpg

La beauté du livre , c’est que l’Amour passe toujours  entre grand-mère et ses petits enfants. Il s’agit d’un livre éducatif dans  tous les sens du terme.

ligne2.1250958962.gif

Près de 350 000 personnes bénéficient d’une prise en charge pour affection de longue durée (ALD 25) de type maladie d’Alzheimer et maladies apparentées. Etroitement liée au vieillissement de la population et à l’allongement de la durée moyenne de vie, cette affection devrait continuer à progresser dans les prochaines années

Portrait  de Médecins : Aloïs Alzheimer (1864-1915) . C’est en 1906 que le docteur allemand Alois Alzheimer, un neurologue, découvre la maladie. Une femme âgée de 51 ans, Auguste D., avait été admise à l’asile où travaillait le Dr Alzheimer.
Ce dernier avait étudié le comportement de cette femme, qui l’intriguait. Après le décès de sa patiente, l’autopsie approfondie pratiquée sur son cerveau permit de découvrir les changements qui avaient affecté l’organe cérébral.
Le Dr Alzheimer  a d’abord présenté ses résultats à un groupe de psychiatres en Allemagne en 1906. Par la suite, il devint professeur de neurologie à l’Université de Heidelberg, laissant pour la postérité son nom à la maladie qu’il avait identifiée.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Goure 7020 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog