Magazine Caricatures

Free Nestor

Publié le 09 octobre 2007 par Jacques Chirac

Mes Chers Compatriotes,

(haha, ça fait bizarre avec l'image en bas, mmmm ?)

Avez-vous reçu ces incitations au politiquement correct ? Ces mails qui envahissent votre boîte aux lettres pour essayer de vous faire honte et vous convaincre d'appuyer une cause dont vous vous battez les couilles à deux mains n'avez pas grand-chose à faire ? Oui ? Vous avez été sollicités par le chœur des pleureuses bien pensantes qui - le sac de riz sur l'épaule - font sangloter dans les chaumières afin que vous ne voyiez plus votre écran de télévision où on vous prépare la prochaine guerre mondiale augmentation des impôts locaux (n'exagérons rien) ?

Alors, n'écoutant que votre courage et la retransmission du match de badminton opposant l'équipe de la Paroisse aux brutes épaisses de la Mairie communiste, vous vous êtes émus et avez décidé d'agiter votre petite débile sébile pour recueillir le fruit de la terre et du travail des hommes, les quelques sous économisés dans le sang et les pleurs par les damnés de la Terre, la quintessence de la sueur prolétarienne qui ruisselle de leurs fronts populaires (Blum ! Quand votre cœur fait Blum !…). Oui ! Vous, lions superbes z'et généreux que vous êtes, avez tout lâché (surtout que vous n'aviez rien d'autre à faire) pour répondre à l'appel que vous avez reçu par 213 e-mails différents dont 212 ont franchi votre firewall ! (rappelez-vous d'appeler le crétin qui vous l'a vendu dès demain matin).

Tout comme pour la libération d'Ingrid Betancourt, l'interdiction des mines anti-personnel sous les Mercédès dans le tunnel de l'Alma et la cessation des tests de produits cosmétiques sur anus de singe - surtout sans les rincer avant que vous en enduisiez vos lèvres purpurines (regardez ce qui est arrivé à Emmanuelle Béart), vous avez réagi comme un seul homme ("et Gomorrhe", rajouta le singe) pour défendre les moines du Myanmar qui n'ont même pas le pouvoir d'achat nécessaire à l'acquisition d'un misérable jerrican de super sans plomb et d'une boîte d'allumettes afin de procurer aux journalistes une image un peu contrastée pour le journal de 20 heures (19:00 GMT +1 ; antenne dans 30 secondes).

Vous avez donc tous répondu à l'appel disant : mettez sur votre blog la phrase "Free Burma". Car, certainement, la junte au pouvoir au Myanmar est à l'écoute des instituteurs retraités de l'ex-PSU (portant la barbe sans moustache, Huguette Bouchardeau comprise) qui viennent de découvrir les joies de l'Internet sous la tutelle musclée des petits-enfants qui leur rongent leurs pensions à coup d'excursions forcées au McDo.

.Alors - comme je suis un garçon conciliant, je l'ai fait aussi (Félicie).

Voyez plutôt ci-dessous.

Bien à vous,

Jacques

free_burma2


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jacques Chirac 106 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte