Magazine France

> La dérive des Jeunes UMP creusois

Publié le 09 octobre 2007 par Annonyme
Il y a quelques semaines le village de Sannat en Creuse défrayait la chronique grâce à une délibération de son conseil municipal refusant de suspendre en mairie le portait officiel du président de la République. L'Association des maires de France a en son temps rappelé qu'aucun texte de loi n'obligeait les maires à accrocher le portrait du président. Cette pratique relève de la tradition, et la décision du conseil municipal n'avait donc rien d'illégal.
Mais les Jeunes UMP creusois n'en sont pas resté là nous dit Le Populaire, et ont distribué vendredi 28 septembre un tract (disponible sur leur blog) devant le collège Marouzeau à Guéret où officie en tant que principal, Jean-Pierre Buisson, l'adjoint au maire de Sannat.
Les Jeunes Pop' dans leur message adressé aux parents d'élèves du collège veulent les "informer du fait que le chef d’établissement d’accueil de [leurs] enfants, en sa qualité d’adjoint au maire de la commune de Sannat, est l’un des initiateurs de cette lamentable décision". Selon eux le chef d'établissement a fait preuve "d’un véritable dérapage et d’un comportement irresponsable".
Aussitôt après les responsables locaux de l'UMP se sont désolidarisés de cette action des jeunes, regrettant cette confusion entre les fonctions publiques et privées de Jean-Pierre Buisson.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Annonyme 47 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog