Magazine Football

Ligue 1 | OL - AJA : L'analyse

Publié le 23 août 2009 par Dredge

Les statistiques du match (source : lequipe.fr)
Possession de la balle : 57.1% - 42.9 % en faveur de l'OL
Tirs : 14 pour l'AJA, dont 5 cadrés, 2 contrés
11 pour l'Olympique lyonnais, dont 4 cadrés, 1 contré
Corners : 7 pour chacune des deux équipes
Fautes : 10 pour Auxerre, 14 pour Lyon
Hors-jeu : 2 pour chacune des deux équipes
Les joueurs lyonnais
Le lyonnais du match : Son nombre d'oocasions manquées avaient fait couler beaucoup d'encre mercredi, lors de ses premières minutes de jeu de la saison. Et s'il n'a non plus pas marqué ce week end, il s'est heureusement bien rattapé. Lui, c'est César Delgado, hauteur de deux passes décisives lors de la victoire 3 à 0 contre Auxerre, qui en plus de cela a été ominprésent lors de ses 70 minutes de jeu, que ce soit offensivement et défensivement.
L'argentin fut tout simplement le symbole d'un banc sur lequel Claude Puel pouvait compter.
Le(s) meilleur(s) gone(s) : Hugo Lloris a encore montré ce samedi soir que sa place de numéro 1 chez les bleus n'était pas usurpée. Très sollicité surtout en début de match, il su préserver sa cage inviolé jusqu'à la fin de la rencontre grâce notamment à un duel victorieux face à Ndinga (6ème minute) et une parade reflexe sur un tir de Birsa (73ème minute). Jérémy Toulalan lui, confirme une fois de plus qu'il n'est jamais aussi bon que seul devant la défense. Intraitable défensivement quand le ballon passait dans son secteur, des progrès notables commencent à se faire sentir dans son jeu de relance, qui tend à se simplifier.
Une mention spéciale pour Miralem Pjanic, très affuté en ce début de saison, qui est en train de s'imposer tout doucement comme un titualire en puissance de l'animation offensive Gone. Son deuxième but de la semaine ne devrait pas pas lui donner tord.
Le(s) déception(s) gone(s) : La charnière Boumsong - Bodmer aura beaucoup souffert, surtout en première mi-temps. Le score final aurait pu être totalement différent si Hugo Lloris et une certaine réussite n'avaient pas donner un coup de pouce aux lyonnais durant ce match. Si des circonstances atténuantes sont à mettre à leur crédit (Jean-Alain faisait son grand retour après blessure, une association peu utilisée la saison dernière), ce secteur de jeu lyonnais reste inquiétant.
La prestation lyonnaise
Le(s) point(s) négatif(s) : Il était loin le jeu léché entrevu mercredi soir face à Anderlecht ! Et surtout, l'OL a peut-être laissé trop d'occasions à son adversaire, qui n'a heureusement pas su en profiter.
Le(s) point(s) positif(s) : Avec une équipe aussi remaniée (5 nouveaux joueurs différents par rapport au match de barrages aller), l'OL a su faire finalement preuve de beaucoup de maîtrise. L'important était de gagner, et l'OL l'a fait, avec en bonus un score flatteur qui fait du bien pour la différence de but.
La note du match : On savait avant ce match que l'OL ne mettrait pas toutes ses forces dans la bataille, se préservant pour assurer son objectif prioritaire de l'été mardi prochain. On savait a quoi s'attendre, et on pourra même être positif en se disant qu'on ne pensait pas voir autant de spectacle, que se soit sur le but de Lloris ou de Sorin. Note : 6.5/10


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dredge 3 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines