Magazine Santé

Urgence : L’accouchement surprise - Guide d’accouchement étape par étape

Publié le 21 août 2009 par Masante

Au début du «travail», les contractions accompagnées de très fortes douleurs situées dans le bas et l’arrière du ventre sont espacées. Puis la fréquence augmente (toutes les demi-heures d’abord) ainsi que l’intensité de la douleur. Vous avez donc le temps de vous rendre à l’hôpital ou à la clinique.

Puis lorsqu’une substance aqueuse s’écoule par le vagin, c’est que la poche des eaux (le liquide amniotique dans lequel baignait l’enfant) s’est rompue. Ce n’est pas pour autant que l’accouchement est imminent ; dans de nombreux cas, on a encore le temps de conduire la future maman vers la maternité. Lorsque les contractions se succèdent toutes les deux ou trois minutes, l’accouchement est alors imminent.

S’il n’est pas possible de rejoindre rapidement la maternité, il faut se préparer à aider la maman a accoucher :

  1. Préparez pour l’enfant, si besoin est, un berceau improvisé (un carton, un sac de voyage, une valise par exemple) garni de linge (serviettes) aussi propre que possible (les feuilles de journaux par exemple sont parfaitement stériles tant que le journal n’a pas été lu).
  2. Allongez la maman sur une surface plane et stable, de préférence en hauteur pour vous permettre de bien dominer la situation (table, coffre arrière de voiture break plutôt que banquette de berline si on peut la relever complètement pour allonger la maman…). Constituez un gros coussin à mettre sous la tête. Recouvrez cette surface de serviettes, l’idéal étant de placer sous les serviettes une feuille de plastique (nappe, sacs poubelle neufs).  Le lit n’est pas la meilleure solution surtout pour l’accoucheur improvisé.
  3. Savonnez-vous les mains, de préférence avec un savon liquide et brossez-vous les ongles. Rincez soigneusement et recommencez l’opération plusieurs fois pendant l’accouchement.
  4. Parlez à la maman avec calme et gaieté. C’est un beau moment qu’elle va vivre et il faut dédramatiser la situation qui est somme toute très naturelle.
  5. Vous aurez besoin de ficelle fine (3 morceaux de 20 cm environ) et d’une paire de ciseaux que vous avez le temps (et peut-être la possibilité) de stériliser en les faisant baigner dans de l’eau en ébullition pendant vingt minutes (ne touchez plus aux lames ensuite).
  6. Si des matières fécales apparaissent sachez que cela est normal : elles sont dues à la compression rectale. Nettoyez vers l’arrière.
  7. La mère peut également ressentir de violentes crampes dans les jambes dues à la compression des nerfs. Rassurez-la, rien que de très normal là encore.
  8. Ne donnez rien à boire ou à manger à une femme en phase d’accouchement même si elle le réclame.
  9. Lorsque l’enfant «décide» de venir au monde, la maman ressent un besoin de pousser, encouragez-la de la voix : demandez-lui de retenir son souffle pendant les contractions et de pousser fort vers le bas ventre.
  10. Souriez, rassurez dans les temps de repos.
  11. Dès que vous voyez la tête du bébé, dites-le à la maman. Ne vous inquiétez pas si dans un premier ! temps, la petite tête sort puis redisparaît, c’est normal.
  12. Une fois la tête complètement sortie, soutenez-la à deux mains. Ne tentez surtout pas encore d’extraire vous-même l’enfant. Vous ne tirerez que ! 3 minutes environ après l’apparition des épaules. Bien au contraire, demandez à la mère de cesser de pousser et de s’obliger à respirer en haletant (respiration dite du petit chien) cela afin d’éviter une expulsion trop brusque.


Si le cordon est enroulé autour du cou, passez le par-dessus la tête du bébé, doucement sans forcer sur la tête ni tirer sur le cordon. Ce n’est que lorsque l’une des deux épaules est enfin dégagée que vous pouvez éventuellement aider à la sortie complète.

PAR LE SIÈGE

Ce sont les fesses de l’enfant qui apparaissent : pas de panique : un accouchement par le siège n’est pas dramatique. N’inquiétez pas la mère, soutenez les fesses sorties sans tirer, et dès que la tête apparaît, soulevez le corps vers le haut afin que la bouche soit dégagée pour que l’enfant puisse respirer.

• Dès qu’il est sorti, posez doucement l’enfant sur le ventre de sa mère sans tendre trop le cordon. Attention, l’enfant est recouvert d’un mucus, il est donc très gluant et glissant. Maintenez-le doucement mais fermement.

• Nettoyez aussitôt avec de l’eau bouillie et un tissu propre après sa naissance la bouche et le nez du bébé (le mucus et le sang qui restent gênent sa respiration).

• Si l’enfant ne respire pas encore, soulevez-le par les pieds jusqu’à ce que sa tête devienne le point le plus bas de son corps, vous pouvez aussi tapoter la plante des pieds.

• Si l’enfant ne crie pas et n’émet aucun gargouillis, pratiquez immédiatement la respiration artificielle pendant deux à trois minutes.

LE CORDON
Il faut ligaturer le cordon ombilical avant de le couper. Faites deux nœuds espacés d’une dizaine de centimètres , assez loin du nombri l (30 et 40 cm). Une fois les deux ligatures bien serrées, coupez entre les deux nœuds.

• Donnez au plus vite l’enfant à sa maman qui pourra d’ailleurs lui donner immédiatement le sein. Bien qu’i l n’y ait pas encore de lait, les glandes mammaires contiennent déjà un liquide tout à fait bénéfique pour le nouveau-né.

• Si la maman est épuisée, couchez le bébé sur le côté, bien couvert au chaud, et tête basse (pas d’oreiller) pour que le reste de mucus se dégage bien des poumons.

LE PLACENTA
La mère doit encore expulser le placenta : moins j d’un quart d’heure après l’accouchement, les contractions reprennent pour cette raison. Surtout ne tirez pas sur le cordon. Laissez faire la nature. En revanche ne jetez pas le placenta s’il est possible de le montrer à un médecin dans les heures qui suivent afin de vérifier qu’il est complet.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Le 100ème Guide Michelin...

    100ème Guide Michelin...

    Le célèbre guide rouge fête cette année ses 100 ans. Initialement destiné aux automobilistes, il est rapidement devenu une référence en gastronomie. Lire la suite

    Par  Stephanebigeard
    SPORT
  • La jeunesse, une urgence pour le gouvernement ?

    Le nouveau haut-commissaire à la jeunesse, Martin Hirsch, organisait ce lundi 9 mars la première réunion de la commission sur la politique de la jeunesse. Lire la suite

    Par  Jarousseau
    CÔTÉ FEMMES, EDUCATION, ENFANTS, FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Coutances : urgence pour l’église Saint-Pierre

    Coutances urgence pour l’église Saint-Pierre

    Les travaux sur la façade occidentale du clocher vont durer plus d’un an. D’où qu’on approche de Coutances, on ne peut les manquer tant elles dominent le... Lire la suite

    Par  Jeunenormandie
    CULTURE, SOCIÉTÉ
  • Georges Clooney Urgence bande-annonce du pilote

    Georges Clooney Urgence bande-annonce pilote

    Le grand retour de Clooney, sous les traîts du Dr Ross dans "Urgences" saison 15 sur la NBC, série qui au Etats-Unis se terminera le 2 avril prochain. Lire la suite

    Par  Michcine
    CINÉMA, CULTURE
  • Urgence signalée

    Urgence signalée

    LIBR’ACTEURS a été fondée, pour rendre le citoyen acteur de son destin, et pour régénérer le fonctionnement démocratique de ce pays. Lire la suite

    Par  Libracteurs
    CARICATURES, FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Le Guide du Bordeaux

    Guide Bordeaux

    Cet ouvrage est incontournable pour découvrir l'une des régions viticoles les plus sophistiquées et diversifiées. Des grands classiques aux prix faramineux du... Lire la suite

    Par  Dc Dc
    CUISINE, LE VIN
  • Ré-humaniser les prisons françaises : il y a urgence !

    Ré-humaniser prisons françaises urgence

    Un documentaire filmé clandestinement pas des détenus à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis (banlieue sud de Paris) a été diffusé hier soir sur France 2. Lire la suite

    Par  Oreade
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Masante 4 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine