Magazine Blog

Marjolaine et les millionaires

Publié le 09 octobre 2007 par Alexandre Tizel

Reportage télé

Samedi soir, M6 diffusait un petit reportage sur Marjolaine, star déchue du petit écran, victime - à l'insu de son plein gré - de la télé-poubelle façon TF1. Vous vous souvenez tous sans doute de son jolie minois, son aplomb extraordinaire, et surtout, sa façon très vénale de concevoir une relation de couple. On sentait bien que la demoiselle, en participant à l'émission "Marjolaine et les millionnaire", n'était pas désintéressée. Je suis sur qu'elle était assez intelligente pour savoir que TF1 allait lui réserver une surprise du style "le prince charmant n'était pas millionnaire", mais je sur sur qu'elle souhaitait, en participant à cette émission, obtenir une couverture médiatique suffisante pour être propulsée "Star" du jour au lendemain. Ce qu'elle fut, mais plus vite qu'un paquet de lessive, elle a été oubliée dès qu'une nouvelle Clara Morgane est apparue. Pour durer, dans le show business, il faut quand même un petit peu de talent. L'image ne suffit pas. La demoiselle était jolie, mais elle s'est brulée les ailes. Quelle marque ayant une certaine notoriété aurait pris le risque de la prendre comme porte drapeau avec son image vénale, ce contre modèle moral, qui ne pouvait que déplaire à la ménagère de moins de 50 ans.

Marjolaine, de son vrai nom Marjolaine Bui, est fille d'un diplomate Vietnamien. En France, elle aura à mon avis du mal à revenir sur le devant de la scène. Seul la jet-set peut la prendre sous son aile, mais pour cela, il faut de l'argent. Par ailleurs, elle n'a pas eu le temps de briller assez pour entrer dans ce cercle très fermé. Dommage pour elle. Jolie comme elle est, elle aurait pu s'essayer au mannequina... Comme quoi, être jolie et effrontée ne suffit pas pour réussir sa vie.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Alexandre Tizel 59 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine