Magazine Cyclisme

France Juniors : DISCRETS, LES ORLÉANAIS

Publié le 24 août 2009 par Roltiss @roltiss
France Juniors : DISCRETS, LES ORLÉANAIS
Combaud et Alaphilippe dans la côté du Temple, samedi

www.lanouvellerepublique.fr/

Autorisation du 03.02.2005

Julian Alaphilippe, le junior de l'US Saint-Florent-sur-Cher, est le seul à avoir tiré son épingle du jeu à Vendôme.
 

Julian Alaphilippe, retenez ce nom. Si le comité de l'Orléanais a fait quelques étincelles à Vendôme, à l'occasion des championnats de France de l'Avenir, c'est grâce au jeune coureur se Saint-Florent. 7e de la course juniors. Et pas en s'économisant. Franck Alaphilippe, son cousin, mais surtout son directeur sportif sur cette course, est d'ailleurs convaincu que son poulain avait les moyens de faire encore un petit mieux. « Il a en tout cas montré qu'il a le niveau, alors qu'il n'est que junior 1re année. Julian est un coureur assez complet. Il a fait 12e des France de cross. C'est un grimpeur et un puncheur. Et puis, surtout, il a un tempérament. Il se bat. »
Pour le reste, le bilan de nos régionaux est plutôt maigre. Steffi Jamoneau (Joué) a terminé 9e du chrono juniors, Alexandre Delétang (Martizay) 14e de l'épreuve sur route cadets et Mathieu Combaud (Saint-Florent) 22e junior.
Chez les espoirs, enfin, l'Orlénais a été incapable de rivaliser avec les gros comités français. Les trois poursuiteurs du Blois-CAC 41, qui étaient encore en Guadeloupe, début août, pour les France piste, n'avaient pas eu le temps de préparer ce nouveau rendez-vous national. L'un d'entre eux, Morgan Lamoisson, largué dans la montée de Fontaine-Raoul, a même abandonné avant le 20e kilomètre… « Cela dit, nous n'avions pas d'autres espoirs à présenter, explique Philippe Coisnon, le président du club loir-et-chérien. Si ce n'est Nicolas Loth, mais qui a été malade récemment. »
Johann Rigoulay (Chartres) ayant abandonné sur chute à mi-course, Sébastien Boire (Blois-CAC) a été le seul espoir orléanais a faire la course devant. Pointé parmi les premiers attaquants de la journée, présent ensuite dans le groupe de contre, il a terminé 17e à Vendôme.
Bilan globalement négatif, donc. Et l'on se dit que l'Orléanais a peut-être mangé son pain blanc cette année, avec neuf coureurs engagés sur la Grande Boucle : les frères Feillu, Vogondy, Roy, Hivert, Lemoine, Lequatre, Rolland et Bonnet. Une excellente génération, que tout le comité a su accompagner au plus haut niveau.
 
“ Il faut que
l'on retrouve
la dynamique
qui a existé
dans le comité ”

 
« On n'aura pas autant de représentants sur les Tours 2015 ou 2016, pronostique, fataliste, Nicolas Dubois, lequel dirigeait les espoirs, hier. Cela dit, on n'avait pas non plus grand monde sur le Tour, il y a encore quelques années… » Mais alors, que faire ? Se contenter d'attendre une nouvelle génération spontanée ? « Non, répond Dubois. Il faut que l'on retrouve la dynamique qui a existé dans le comité. Et qui passait par quelques gros clubs, comme l'UC Châteauroux et la RO Saint-Amand. Nos forces, il faut de nouveau les concentrer. »

Olivier Allègre


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Roltiss 200 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines