Magazine Cyclisme

France espoirs = LEMAIR ÉTAIT D'ATTAQUE

Publié le 24 août 2009 par Roltiss @roltiss
France espoirs = LEMAIR ÉTAIT D'ATTAQUE
Alexandre Lemair et ses trois compagnons d’échappée ont passé plus de 90 kilomètres aux avant-postes.

www.lanouvellerepublique.fr/

Autorisation du 03.02.2005

 

Les championnats de France de l'Avenir ont souri aux attaquants. Dimanche,
le Normand Alexandre Lemair a remporté le titre espoirs.

 

Il court chez les professionnels depuis deux ans, au sein de l'équipe « Continentale » Roubaix - Lille Métropole. Mais il représentait le comité de Normandie et son club, l'US Sainte-Austreberthe - Pavilly/Barentin, hier à Vendôme, à l'occasion des championnats de France de l'Avenir.
Il porte son prénom (Alexandre), tatoué en lettres chinoises sur l'avant-bras gauche. Et sa date de naissance (25 octobre 1988), en chiffres romains sur l'avant-bras droit. Son nom s'écrit sans « e », Lemair, et il est le tout nouveau champion de France espoirs. Un titre qu'il n'a pas volé puisque, avant de régler au sprint ses trois compagnons d'échappée, Alexandre Lemair a été l'un des premiers attaquants de la journée.
 
“ De fil en aiguille
je me suis
retrouvé devant
toute la journée ”

 
« J'ai démarré une première fois avant l'entrée sur le circuit (soit aux alentours du km 40), raconte-t-il, sitôt la ligne franchie. Comme il n'y avait pas assez de vent pour provoquer la sélection, j'ai voulu la faire en accélérant. Et puis, de fil en aiguille, je me suis retrouvé devant toute la journée. Dans une course comme celle-là, mieux vaut être attaquant qu'attaqué… »
Bien avant la mi-course, on a de nouveau retrouvé Lemair aux avant-postes. Pas tout seul, cette fois, mais flanqué de Benoît Jarrier (Pays de la Loire), Anthony Delaplace (Bretagne) et Geoffrey Soupe (Franche-Comté). Quatre hommes avec une petite minute d'avance sur un groupe de contre-attaque.
A deux tours de l'arrivée, quand un autre quatuor s'est formé à l'arrière, Lemair a eu une petite frayeur : « Mais en fait, ce n'est jamais rentré. Cela dit, le final a été dur. Il y a eu pas mal d'attaques de Delaplace et de Soupe. Moi, je savais que je pouvais gagner au sprint… »
Lemair a tenu bon et cette victoire pourrait lui permettre de poursuivre sa carrière pro. Au sein de l'équipe de Roubaix, dirigée par Cyrille Guimard, ou ailleurs. Rien n'est fait encore. Car le Normand est bien placé pour savoir qu'il y a un monde d'écart entre un championnat de France espoirs et une course professionnelle. « Je sors du Tour du Limousin. Et là, il n'était pas question pour moi d'attaquer à tout bout de champ. J'essayais de suivre et, à 15 kilomètres de la ligne, je me relevais. »
En fait, Alexandre Lemair a même abandonné lors de la 4e étape, remportée par Romain Feillu. C'était vendredi, deux jours avant de devenir champion de France à Vendôme.

Le classement

1. Alexandre Lemair (Norman- die), les 160,6 km en 3h46'30 ; 2. Soupe (Franche-Comté) ; 3. Delaplace (Bretagne) ; 4. Jar- rier (Pays de la Loire), t.m.t. ; 5. Bérard (Rhône-Alpes), à 1'03 ; 6. Hardy (Bretagne) ; 7. Taille- fer (Normandie) ; 8. Rossetto (Picardie), t.m.t. ; 9. Geniez (Provence), à 1'46 ; 10. Damu- seau (Rhône-Alpes), m.t. ; 17. Boire (Blois CAC 41), à 2'35 ; 61. Nieto (Saint-Cyr-Tours), à 15'17 ; 69. Jarry (Blois CAC 41), à 15'57 ; 75. Racault R. (Saint- Cyr-Tours), m.t.

le chiffre
42,543

C'est, en kilomètres/heure, la moyenne d'Alexandre Lemair, le vainqueur de la course espoirs des championnats de France de l'Avenir. Trois autres coureurs ont été classés dans le même temps. Une petite vingtaine de concurrents ont fini à un quart d'heure.

 

Alexandre Lemair est passé pro en 2008, au sein de l'équipe Roubaix - Lille Métropole.
2009 : 2e du GP de Lillers ; 4e du Mémorial Philippe Van Coningsloo ; 2e de la 4e étape de la Ronde de l'Oise.
2008 : 8e du GP Pino-Cerami ; 11e de la Polynormande.

Olivier Allègre
sports.blois@nrco.fr

 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Roltiss 200 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines