Magazine Cyclisme

Tour Poitou-Charentes : AGRITUBEL VA FAIRE ÉTAPE

Publié le 24 août 2009 par Roltiss @roltiss

Tour Poitou-Charentes : AGRITUBEL VA FAIRE ÉTAPE
Cliquable
Agritubel
COPIE INTERDITE
Copyright © 2005-2009 Fotoreporter Sirotti Italia - Tutti i diritti riservati.
www.sirotti.it

http://www.sirotti.it/

www.lanouvellerepublique.fr/

Autorisation du 03.02.2005


La formation loudunaise est sans doute plus homogène que lors de ses deux dernières participations. Elle vise au moins un succès d'étape.
 

Frédéric Mainguenaud sera seul mardi aux commandes de l'équipe Agritubel sur cette 23e édition du Tour Poitou-Charentes. Mais si le deux-sévrien a sa petite idée sur les consignes à livrer aux siens, il se garde bien de les considérer comme éléments incontournables. « Seuls les coursiers font la course. À partir de là». À partir de là, il faudra veiller à maintenir tout le monde sous pression pour éviter, par exemple, la déconvenue de 2007 lorsque Emilien-Benoît Bergès échouait à deux secondes de Thomas Voeckler au classement final. « Je me suis fâché cette année-là se souvient-il. Je les avais prévenus que chaque seconde était importante et qu'il fallaitfaire les bonifications ”. Même pour un type qui est mal classé car cela peut en aider un autre gars de l'équipe. La preuve. » Cette année, Mainguenaud disposera d'une formation « moins talentueuse » mais sans doute « plus homogène » que lors de ses deux dernières participations. En revanche, pas de leader, l'occasion fera le larron. « Le Poitou-Charentes n'est généralement pas une course où on désigne un leader, la priorité est donnée à celui qui est devant. Le profil type du vainqueur est celui d'un rouleur-sprinter. Nous avons trois clients dans nos rangs comme Ista, Bergès ou encore Lelay car il est bien sûr le chrono. Ista et Berges doivent tirer leur épingle du jeu mais il va peut-être leur manquer une quinzaine de jours. Ils reviennent tous les deux de blessures. Je vais insister pour qu'au moins l'un de nos coureurs figure chaque jour dans les échappés. Je ne serai pas trop exigeant car il y a de sérieux adversaires pour le classement final, je vais plutôt faire le forcing sur une victoire d'étape. »
Pour la dernière apparition d'Agritubel dans le peloton, les organisateurs ont eu la délicatesse d'organiser une arrivée puis le chrono sur les terres loudunaise. Une sorte d'hommage au patron, José Fornès, qui se retire du cyclisme mais pas du Tour Poitou-Charentes. Et peut-être une motivation supplémentaire pour l'équipe. « Selon la position de l'un des nôtres au classement, on peut aller puiser la motivation très loin. »


Jean-Jacques Cecconi
sports.poitiers@nrco.fr


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Roltiss 200 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines