Magazine Voyages

Selamat Datang in Sabbah !

Publié le 24 août 2009 par Littlestylebox

Selamat Datang in Sabbah !


Ah, il n’y a rien de mieux que les vacances d’été... 3 semaines coupées de tout, du stress, du travail, de l’internet, de Paris… Comme chaque été, j’ai profité de la trêve estivale pour partir à l’autre bout du monde, mettant le cap cette année sur le Sabbah, au Nord-Est de l’île de Bornéo.
Le mont Kinabalu, l’île de Sipadan, la rivière du Sungai Kinabatangan… Ces destinations ne doivent pas trop vous êtes familières. Pour cause, le Sabbah n’est pas une destination très courue des français, qui préfèrent pour beaucoup la Malaisie péninsulaire ou les autres pays d’Asie du Sud Est comme le Cambodge ou le Vietnam. Pourtant le Sabbah est une destination idéale pour tous ceux qui aiment la nature, et en particulier les plongeurs. L’île de Sipadan, joyau du parc naturel de Tun Sakaran, est considérée parmi les 10 meilleurs spots de plongée au monde et pour beaucoup tout simplement comme le meilleur. Le cœur de l’île de Bornéo permet d’explorer une jungle primaire encore vierge, où de nouvelles espères d’animaux sont encore découvertes aujourd’hui (dont des lézards sans pattes ! Je ne savais même pas que cela existait). Le Mont Kinabalu s’offre aux randonneurs qui souhaitent grimper le plus haut sommet d’Asie du Sud-Est. Et les visiteurs sont charmés par la population locale, toujours souriante et accueillante malgré une pauvreté omniprésente. Les autres pays ne s’y trompent pas, l’île est bondée d’australien, de néerlandais ou d’asiatiques…
Pour ceux qui auraient du mal à situer Bornéo sur la carte, l’île est bordée à l’Ouest par la Malaisie, au Sud par l’Indonésie et au Nord par les Philippines. Le territoire de Bornéo est partagé territorialement par la Malaisie, le sultanat de Brunéi et l’Indonésie. Le Sabbah est l’état malais qui occupe la partie Nord-Est de l’île, tandis que le Sarawak s’étend sur la côte Nord jusqu’à l’Ouest. La capitale du Sabbah est la ville de Kota Kinabalu qui s’étend à l’Ouest, non loin du massif du Mont Kinabalu.

Selamat Datang in Sabbah !

Plage de sable blanc sur l’île de Sipadan


Une des attractions phare du Sabbah réside dans ses îles (Pulau en malais). Mouillées par une mer turquoise, les plages de sable blanc s’étirent autour de colliers d’îles souvent désertées. Mais, les visiteurs ne viennent pas vraiment pour flâner et bronzer sur les plages. Pulau Sipadan est le paradis du plongeur et révèle une faune complètement préservée de poissons, tortues et requins aux chanceux ayant pu obtenir un permis. Pulau Selingan permet d’observer la ponte des tortues vertes ou tortues caret. Les aventuriers peuvent également se perdre sur les îles désertes de Pulau Banggi ou Pulau Balambangan au Nord du Sabbah. Quasiment dépourvues d'infrastructures touristiques, elles restent vierges de tout tourisme de masse.

Selamat Datang in Sabbah !

Plage de Pulau Banggi au Nord du Sabbah : Il n’y a pas vraiment foule…


Selamat Datang in Sabbah !

Vue de Pulau Sipadan


Selamat Datang in Sabbah !

Plage de Pulau Sipadan : Les plongeurs attendent avant de repartir sous l’œil attentif de l’armée malaise… C’est en effet sur l’île de Sipadan qu’avaient été kidnappés des touristes par des pirates de l’île de Jolo aux Philippines. Depuis, un détachement militaire est posté en permanence sur l’île…


Selamat Datang in Sabbah !

Sur Pulau Mabul, seule île du parc natural de Tun Sakaran offrant un hébergement pour les touristes. L’île offre également des spots de plongées remarquables permettant de voir de nombreuses tortues, des récifs artificiels peuplées de murènes, et des champs d’anguille de sable.


La jungle est une autre attraction phare du Sabbah permettant d’observer de nombreux animaux dans leur cadre de vie naturel. Les (très) riches pourront se perdre dans des resorts perdus dans la jungle luxuriante de la Vallé de Danum ou du Bassin de Maliau (également surnommé le Monde Perdu). Les moins riches se contenteront de treks en forêt à partir de la ville de Sandakan ou d’une croisière sur la rivière Sungai Kinabatangan.

Selamat Datang in Sabbah !

La rivière Sungai Kinabatangan


Selamat Datang in Sabbah !

La jungle de Bornéo


Beaucoup de personnes viennent au Sabbah pour grimper le Mont Kinabalu, qui domine l’Asie du Sud-Est de ses 4095 mètres. Nous ne l’avons pas fait, jugeant exorbitant les 200€ demandés par les tours opérateurs pour son ascension de 2 jours. Il reste que la traversée du parc est bien agréable et permet de se rafraichir pour quelques jours.

Selamat Datang in Sabbah !

Coucher de soleil sur le massif du Mont Kinabalu


En plus de ses multiples beautés naturelles, le Sabbah accueille de nombreuses communautés ethniques fascinantes. Outre les malais et les chinois, les philippins se sont implantés massivement sur les iles de l’Est. D’autres minorités comme les Rungus, Kadazan ou Dusun continuent à vivre selon les rites et coutumes de leurs ancêtres.
On est vraiment surpris par la gentillesse des gens, qui ne considèrent pas du tout les touristes comme des portefeuilles ambulants ! (contrairement au Vietnam notamment)

Selamat Datang in Sabbah !

Bateau express à Kudat : les Malais se sont convertis petit à petit à l’Islam, sous l’influence de marchands indiens


Selamat Datang in Sabbah !

Mosquée et village sur pilotis à Semporna


Selamat Datang in Sabbah !

Sur la rivière à Semporna


Selamat Datang in Sabbah !

Village de pêcheurs philippins sur Pulau Mabul


Selamat Datang in Sabbah !

Village de pêcheurs philippins sur Pulau Mabul


Selamat Datang in Sabbah !

Village de pêcheurs sur Pulau Mabul


Selamat Datang in Sabbah !

Sur Pulau Mabul


Selamat Datang in Sabbah !

Marché aux tissus à Kota Kinabalu


Selamat Datang in Sabbah !

Tailleur de rue à Kota Kinabalu


Contrairement à la Thailande ou au Vietnam, la nourriture n’est pas vraiment le point fort du Sabbah. En dehors des grandes villes, on doit se contenter des classiques riz ou nouilles sautées à chaque repas. Mais en ville, on peut se régaler d’une cuisine aux influences multiples : malaise (brochettes de viande en satay), musulmane (rotis – petites crêpes – qui se dégustent avec du dal ou du curry), et chinoise (dim sum, soupes de nouille…).

Selamat Datang in Sabbah !

Stand de Satay à Kota Kinabalu


Selamat Datang in Sabbah !

Dim Sum succulents au Tamu – marché du dimanche - de Jalan Gaya (Kota Kinabalu)


Une visite au Sabbah doit se planifier longtemps à l’avance, surtout si vous souhaitez partir à l’aventure en sac à dos. En été, l’île est bondée d’australiens, de néerlandais et d’asiatiques, saturant le peu d’infrastructures touristiques. Il faut donc bien penser à réserver au moins 3 ou 4 mois à l’avance pour les activités importantes ! L’île de Sipadan n’accueille que 120 plongeurs par jour, autant dire que c’est la guerre pour avoir un permis. De même pour le Mont Kinabalu dont les pentes sont assaillies pendant l’été. Pour découvrir la jungle, la meilleure adresse à bon prix est le Jungle Camp d’Uncle Tan, aussi fully-booked de juillet à septembre. Nous ne comptons pas le nombre de touristes déçus de ne pas pouvoir aller à Sipadan ou chez Uncle Tan…. Donc, un seul conseil si cela vous donne des idées pour l’année prochaine : planifiez et réservez !
En tout cas, j’espère que vos vacances ont été bonnes et que vous êtes toutes bronzées…. Je vais continuer à vous parler un peu des vacances sur les jours qui viennent… et la mode reprendra son cours perturbé début septembre ! La Fashion Week arrive début octobre donc la rentrée va être agitée !

Selamat Datang in Sabbah !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Littlestylebox 194 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine