Magazine Société

Shizophrénie: un phénotype associé? Disease phenotype of shizophrenia?

Publié le 18 mai 2009 par Thegap

Les patients atteints de troubles psychiatriques graves comme la shizophrénie ou l'autisme attendent toujours des progrès thérapeutiques significatifs. En effet les théories fussent elles brillantes sur les origines d e ces maladies n'ont à ce jour pas fait preuve d'une grande efficacité thérapeutique. Au contraire les progrès de la psychiatrie moléculaire sont considérables. Récemment (1) Huffaker et coll du NIMH a mis en évidence une anomalie d'un canal potassique de la cellule jusque là inconnu qui joue un rôle important dans l'allumage des neurones et l'organisation du fonctionnement du cortex. Nous avançons donc dans ce qu'il y a de plus complexe le fonctionnement en réseau quadridimensionnel du cerveau. Outre la compréhension de ces pathologies ce démembrement des anomalies qui y conduisent peut aussi faire naître des cibles thérapeutiques.
Références
1/ http://www.nature.com/nm/journal/v15/n5/abs/nm.1962.html


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Thegap 369 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine