Magazine Talents

Le roman des amoureux : un bien étrange secret

Publié le 24 août 2009 par Aurore @aurore


Le roman des amoureux : un bien étrange secret COLETTE ET LE GUEPARD

Madame DE ROIBLASSE













Madame De Roiblasse étonnait le tout Paris tant son charme et son intelligence rayonnaient dans les salons de la haute bourgeoisie. De la fenêtre du hall d'entrée, elle guettait avec impatience le retour de ces jeunes gens, comme un chat guette sa proie. Cela lui aurait bien plu d’aller avec eux, mais son grand respect devant cette nouvelle jeunesse lui fit reculer son désir. Son prénom Joséphine lui venait de son arrière grand-mère réputée d’être une femme de tête. Joséphine qui était dotée de beaucoup de goût s’intéressait aux gens de l’Art, de la peinture et de la musique qui prenaient à cette époque un tournant Jazz-blues, grande mode de l’année.

Elle était préoccupée par sa réception proche.

Sa fille Colette l’aidait énormément dans les courriers. Quand à Ignace notre Majordome, il  s’épuisait dans les allées-retours entre la demeure et la grande poste du boulevard Hausman afin d’envoyer dans les délais  les cartons d’invitation. Il les prenait avec précaution car chacun était dessiné sur un parchemin authentique, de la main du peintre d’Henri Lemoine. La famille ne comptait pas l’argent. L’ensemble était réalisé avec une extrême délicatesse. Lors des réceptions toutes les tables étaient recouvertes de belles nappes brodées multicolores.
Les chandeliers illuminaient la pièce principale principale avec l’éclairement d’un soleil d’été.
Tout était passé en revu la veille et rien n’était laissé au hasard. Ce n’est que le lendemain dans le courant de l’après-midi que les fleurs arrivaient. Leur disposition était laissée au  petit soin d’Ignace qui savait si bien le faire.

« Aujourd'hui le livreur des galeries Layette m'a apporté une centaine de petits cartons.
Je pense que cela  devrait suffire pour le bal que nous organisons.
Mais où ais-je déposé mes lunettes ! Nous ne devons oublier personne!
Colette, voulez vous avec moi revoir cette liste, elle se trouve dans mon carnet rouge que j’ai placé dans la commande de la bibliothèque à l’anglaise du premier étage ? »

Comme un petit chat Colette revenait en portant précieusement le carnet d’adresse.

« Voyons un peu » faisait mine d’inquiétude sa mère.

« Nous avons Monsieur Millerand, le politicien, qui se placera en face de mon époux, à ses cotés nous placerons Monsieur Zola puis Monsieur Monnet, l’écrivain Mirbeau… »

Elle n’en finissait d’énumérer lorsqu’Ignace fit son apparition.

« Madame nous avons un gentleman venu des Amériques dit –il , qui désire avoir un entretien avec votre personne. Que dois-je lui dire ? »

« Que lui dire ? Mais qui est-il ? Le savez vous Ignace ?»

« Je l’ignore, Madame, il n’a pas décliné son nom il dit qu’il vient de la part de Monsieur Eiffel et qu’il est chargé d’une mission secrète. »

Le fait d’avoir prononcé ce mot Madame De Roiblasse se sentit touchée de recevoir en sa demeure une soudaine confidentialité.



AURORE


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Piks 232, 233 et 234

    j'ai vraiment beaucoup de mal à tenir à jour cette rubrique depuis que je les regroupe.... - mardi: 22h ventre en bas à droite 500mg paracétamol le soir et... Lire la suite

    Par  Pat La Fourmi
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Photomobile™ - 233

    Photomobile™

    LES PHOTOMOBILES DE JL GANTNER(Des images réalisées à partir de son téléphone portable, ses communications régulièrement mises "en ligne". Lire la suite

    Par  Lejournaldeneon
    PHOTOS, TALENTS
  • Maison distorsionnée

    Maison distorsionnée

    Une maison en papier et polystyrène (60x40x20cm) réalisée par l’artiste Mandy Smith. Lire la suite

    Par  Mega
    BEAUX ARTS, PHOTOS, TALENTS
  • Madame futuriste

    Madame futuriste

    Bon je m'excuse du manquede post en ce momnt...la raison principale??? heuu disons que mon chérie a intalé un émulateur PS2 sur son PC et que du coup je joue a... Lire la suite

    Par  Milichan
    TALENTS
  • Madame Dalyna

    Madame Dalyna

    Ca y’est, j’ai changé de statut. Faut m’appeler Madame Dalyna dorénavant. Ou Madame Dalynouche pour Obi à qui je fais une méga cace-dédi et que je félicite... Lire la suite

    Par  Dalyna
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • madame Cottençon ?

    Dans le bus 88 je me suis installée à ma place préférée, derrière la séparation intérieure vitrée après les portes de sortie, là où ça forme comme un... Lire la suite

    Par  Tilly
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • merci madame !

    Je viens de récupérer mes deux bagages chargés à bloc de rhum (3 vieux, 2 arrangés et 2 cubis de bologne …). J’ai les traits tirés par une nuit agité à 10 000... Lire la suite

    Par  Ciscoshow
    JOURNAL INTIME, TALENTS

A propos de l’auteur


Aurore 472 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine