Magazine

Drôle d'ambiance

Publié le 24 août 2009 par Poussemanette


Les sujets de conversation dominants en terminus sont la grippe, ouragan et la privatisation.
Pour la grippe, on recense les victimes. Pour l'instant seulement cinq collègues y sont passés sur Galliéni ou plus, comment savoir... La Régie a fait apposer des affichettes nous indiquant qu'il faut nous laver les mains régulièrement et comment faire. Un détail intéressant dans ces recommandations pas très pratiques à mettre en oeuvre quand on a de toute façon pas le temps de se laver les mains entre deux départs, le site pandemie-grippale qui est assez intéressant à parcourir. Pour ma part, les malades, la direction s'en fiche un peu. Ce qui doit lui fiche la trouille, c'est l'impact qui risque de provoquer un gros bazard à tous les niveaux, surtout celui de l'exploitation et de l'économie. Septembre approchant à grands pas, ainsi que la foule des retours, nous verrons si cette grippe va vraiment être si contagieuse qu'annoncée. Si oui, nous aurons droit au port obligatoire du masque et au produit nettoyant sans eau.
Drôle d'ambiance
OURAGAN, lui, a déjà ses effets pervers. En fait ces effets se situent au niveau des relations entre le Départ/la manoeuvre et les conducteurs. Le PCC sera décentralisé à Pelleport. Bon. Mais il y a des places à prendre en tant que gestionnaire de terminus qui cumulera le Départ et la manoeuvre, filière amenée à disparaître, poste lui aussi à Pelleport. Et des places, il n'y en a pas pour tous les agents du Départ d'une part, et les agents de manoeuvre (ceux qui sont retenus passent au Départ afin de pouvoir changer de filière). Inconsciemment, les agents du Départ qui ne sont pas pris en gestionnaire de terminus nous le font payer à nous conducteurs en nous faisant tourner comme des fous et certains agents de manoeuvre ne prennent même plus la peine de nous communiquer les bonnes infos. Heureusement, au mois d'août, il y a un peu d'intervalle, mais au mois de septembre, comment cela se passera-t-il?
Enfin, la privatisation. Tout le monde en parle suite à la reconduction de Pierre Mongin à la tête de la RATP. Dans le terminus, des extraits d'articles de journaux sont scotchés sur les murs. Ca affole les cadres qui démentent. Oui, bon, ne parlons plus de privatisation, c'est pas bien. Parlons de libéralisation, terme plus approprié. Ca revient au même mais ça fait plus classe.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Poussemanette 11 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog