Magazine France

Frédéric Lefebvre : "Additionnons les idées !"

Publié le 25 août 2009 par Bravepatrie
Frédéric Lefebvre fait sa rentrée. On s’inquiétait pour sa santé. On se disait que peut-être il nous couvait une petite calomnie vagale mais il n’en est rien. En fait, Frédéric Lefebvre vient d’obtenir brillamment son Mastère de mathématiques de l’université d’été du Cap Nègre, l’UMP ayant annulé la sienne pour cause de canicule : climatiser le Puy du Fou ou le domaine de chasse de Fontainebleau revenait trop cher au contribuable français. Déjà que les vieux sont ceux qui touchent le plus de prestations sociales, on ne pouvait décemment pas aller jusque là.

« L’UMP joue l’addition des idées pendant que le PS pratique la soustraction des talents ». Voilà en substance la thèse de Frédéric Lefebvre. Attention ça va très vite.

On a UMP + MPF + CPNT + NC + Gauche moderne = addition des idées.

Et PS + Modem – Parti de gauche – PCF – NPA = soustraction des talents.

Soit l’UMP s’oriente vers une victoire écrasante aux régionales de 2010. La gauche a en effet résolument décidé de se tirer un obus de 88 dans le pied en fomentant une alliance avec François Bayrou, qui a fait à peu de choses près le même score que Dieudonné au européennes, le célèbre comique actuellement en université d’été à Ravensbrück.

Universités d’été de la gauche : division euclidienne

Donc, la démonstration est limpide comme le cristal. La présence du Modem aux universités d’été de « l’Espoir à gauche » (ne riez pas au fond), le mouvement de Vincent Peillon, est une infamie, « une trahison » de l’ensemble de l’électorat de centre droit qui doit se poser des question, foutredieu.

A l’opposé, on peut saluer « l’ouverture d’esprit des radicaux de gauche ». Pour le moment on ne sait pas vraiment pour quelle raison, mais le bravepatriote averti a bien compris que quelques éléments de centre gauche devraient prochainement ouvrir leur esprit à droite, ce que sans aucun doute les électeurs de ce pays comprendront tout de suite.

De quoi on peut conclure, à l’aune de l’infaillible raisonnement de M. Lefebvre, que le MPF et le CPNT, autrefois réunis au sein du mouvement Libertasse, font preuve d’une formidable ouverture d’esprit pour entrer dans la majorité présidentielle, dans laquelle on trouve quand même des gauchos de merde à l’image de MM. Besson et Bockel, qui eux ont peut-être trahi le PS et les électeurs de ce pays mais pour la bonne cause. Bref.

Ceci étant, nos lecteurs le savent bien, Brave Patrie ne se contente pas d’un examen superficiel de l’actualité et va toujours au fond de la chose. Additionnons donc les idées pour nous émerveiller sur ce que représente aujourd’hui la majorité présidentielle dans toute sa diversité. Prenons l’exemple de l’Europe, tout à fait au hasard :

 Idée MPF = Respectez notre NON

 Idée CPNT = Respectez notre NON

 Idée UMP = Respectez notre OUI

 Idée NC = Ne se prononce jamais pas

 Idée Gauche Moderne = Hein ?

Par une complexe pondération mathématique on obtient alors : OUI et NON, bien loin des petits jeux politiciens du PS. Un exemple qui confirmera la synergie qui anime désormais la grosse droite. Le théorème est vérifié : l’UMP peut être fière de jouer l’addition des idées jusqu’à obtenir le moulon parfait. Nous nous situons dans une perspective de progrès total, en parfaite conformité avec la clarification du débat politique français qui en avait bien besoin : pendant qu’à gauche on divorce avec le trotskisme et que les gens ne savent plus où donner de la tête, à droite on renoue avec la chouannerie et la ruralité.

Merci M. Lefebvre !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bravepatrie 83 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte