Magazine

Vieux bougres

Publié le 25 août 2009 par Grainedesoleil

Vieux bougres Vieux bougres de célibataires

A chacun nos exigences qui se frottent

Avant de devenir complètement grabataires

Nous voici d’abord comme ces deux goélands qui flottent

L’instant suspendu aux illusions sans lendemain

Le parchemin s’écrit au frisson de la  plume

Rien qu’une brume qui ne dicte pas de chemin

La houle toujours et puis  l’écume

Tu as su m’emmener aux pluriels paysages

Vers plus d’un fidèle, vers les plus libres

M’apprendre à parcourir ces maints rivages

Funambule qui glisse sur commune fibre

Chantant à l’unissons  le Grand Jacques

Le son, l’harmonie en éveil

Comme le jeu de dame, le tric-trac

La clepsydre se vide mais reste le soleil

Kty 10 07 09


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Grainedesoleil 215 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte