Magazine Asie

Coutumes chinoises

Publié le 25 août 2009 par Christophefaurie

La Chine semble présenter des constantes que le temps n’affecte pas (Crime and punishment) :

  • Un potentat local fait malmener tout ce qui s’oppose à lui : ceux qui possèdent des terres qui l’intéressent se retrouvent à l’hôpital, ceux qui protestent en prison...
  • Mais, en dépit du risque, le petit peuple, furieux de l’injustice, se rebelle.
  • Le fils d’une victime finit par tuer le potentat. La vengeance suscite un grand mouvement de sympathie, qui pourrait valoir une grâce présidentielle.

Mais est-ce aussi chinois que cela? Il y a une longue histoire, partout dans le monde, du petit peuple se levant contre l’injustice et allant à la mort s’il le faut. Est-ce un appui à mon idée (Welcome) d’un monde divisé entre ceux qui pensent, des intellectuels calculateurs et peu courageux, et ceux qui « sentent », qui sont mus par des convictions que la raison ne peut contrôler ?

Compléments :

  • Dans SHORT, Philip, Mao: A Life, Owl Books, 2003, j’avais été surpris par la détermination des femmes de personnes injustement condamnées qui venaient protester auprès des tortionnaires de leurs époux. Elles finissaient massacrées.
  • Il y a une histoire comme cela chez Rousseau : une femme de mauvaise vie intervient dans une dispute violente, dont les bons esprits se détournent avec crainte. Discours sur l'inégalité / Rousseau

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Christophefaurie 1335 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog