Magazine

De la prolifération de codes

Publié le 25 août 2009 par Vincemobile

Je ne sais pas vous mais je commence à avoir de plus en plus de mal à m'y retrouver avec mes codes, mots de passe et logins divers. Je me suis donc amusé à recenser tous mes codes. Voici donc un recensement en vrac et le résultat est effrayant.

- Digicode maison : 2 codes
- Digicodes bureau : 3 codes
- Comptes bancaires : 2 logins, 2 mots de passe pour la consultation Internet + un code de carte bleue
- Mail perso : 2 logins, 2 mots de passe
- Téléphone : 1 login, 1 mot de passe sur Internet, 2 codes PIN sinon (1 pour le téléphone pro, 1 pour le perso)
- Taxi : 1 mot de passe (j'ai accès à un abonnement)
- Ordinateur : 3 codes au bureau, 3 codes à la maison
- Blog et réseaux sociaux : plus d'une demi douzaine de codes

J'en ai sûrement oublié mais je me retrouve avec plus de 20 codes différents dont il faut se souvenir. Car attention, le producteur de codes ne comprend pas que vous puissiez oublier leur code ésotérique (8 caractères, chiffres + majuscule au boulot). Alors on triche et on bricole en notant ses codes et en les planquant comme on peut (pas sous le clavier du PC, je suis plus subtil que ça).

Je ne sais pas vous mais il m'est de plus en plus difficile de me souvenir de tout car le nombre de codes augmente chaque année. Il y en a toujours de nouveaux pour soi-disant sécuriser vos accès. Tu parles, c'est surtout pour se donner bonne conscience.

Mais au-delà du caractère non pratique du système, cette frénésie de codes est caractéristique de l'époque. Notre époque est marquée par la peur, il faut donc sé-cu-ri-ser (articulez bien), pro-té-ger et construire des murailles de codes autour de nos activités.  L'isolement et l'exclusion par les passwords, le statut social étant directement lié au nombre de codes dont il faut se souvenir.

J'ai des codes donc je suis. Triste époque...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vincemobile 142 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte