Magazine Cyclisme

Autry-le-Châtel-Nicolas Bourdillat et Le Creusot étouffent le peloton

Publié le 25 août 2009 par Roltiss @roltiss
Autry-le-Châtel-Nicolas Bourdillat et Le Creusot étouffent le peloton
Sylvain Georges, Nicolas Bourdillat et Yvan Sartis (de gauche à droite) ont pris les devants très rapidement pour ne plus être rejoints. Le Creusot a alors fait jouer la course d'équipe et Nicolas Bourdillat s'est imposé. (Photo : Pascal Proust)

www.larep.com
Autorisation du 03.02.2005

Il y avait du beau monde dimanche à Autry-le-Châtel. Mais la formation du Creusot a verrouillé la course et Nicolas Bourdillat s'est imposé aisément. Plateau de haute volée dimanche après-midi à Autry-le-Châtel où la 99e édition du prix cycliste a réuni 54 coureurs et non des moindres : les anciens du Cercle Gambetta Orléans avec le vainqueur 2008, le Poitevin Nicolas Maire, l'Aixois Nikolas Cotret, le Châlettois Cédric Drouet, l'ancien double vainqueur Olivier Feix (aujourd'hui Pass'cyclisme D4), les Blésois Samuel Bonnet et Michal Ladosz, les Orléanais Julien Debellex et Arnaud Plaisant, Yvan Sartis (UC Cholet) Mais c'est du côté du Creusot que les plus forts étaient : Nicolas Bourdillat, mais aussi le troisième amateur français Frédéric Finot et surtout Sylvain Georges, leader de la Coupe de France et déjà neuf victoires cette saison pour l'un des deux anciens pros de l'équipe qui a, sous une chaleur écrasante pour le peloton, dynamité très tôt la course.

Du pain bénit
Pour Le Creusot, Benetière puis Bourdillat plantaient les premières banderilles d'un peloton en file indienne dans les rues castelautryennes. Dès le huitième passage sur la ligne, quatre coureurs prenaient quelques longueurs : Bourdillat et Georges (Creusot), Sartis (UC Cholet) et un courageux Stievenard (UC Orléans), décramponné deux tours plus loin ! L'écart passait au fil des tours d'une trentaine de secondes à la minute, même si Drouet ou encore Bally tentaient bien de sonner le réveil d'un peloton contrôlé par Benetière et Finot, reconverti en équipier modèle et surveillé de près.

Mais la menace avait filé et derrière, la chaleur écrémait le peloton qui semblait résigné jusqu'au 24e tour. Un groupe de contre se dessinait enfin (Bonnet, Mabileau, Maire, Plaisant, Primault, Le Bourhis et Auguste). En vain, car il ne reprenait pas de temps aux trois échappés qui se disputaient la victoire. À deux tours de l'arrivée, Sartis attaquait au passage sur la ligne et Georges se chargeait de le reprendre. Du pain bénit pour son coéquipier Bourdillat qui contrait et filait vers la victoire en 2 h 12', soit six minutes de moins que l'édition précédente, quand même...

1. Nicolas Bourdillat (Creusot Cyclisme)
2. Yvan Sartis (UC Cholet)
3. Sylvain Georges (Creusot Cyclisme)
4. Antoine Mabileau (EC Saint-Etienne Loire)
5. Jean-Michel Auguste (UC Orléans)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Roltiss 200 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines