Magazine Société

La crise favorise la montée en puissance de la finance "éthique"

Publié le 25 août 2009 par Ressol

Si la finance "éthique" ne date pas de la crise, celle-ci pourrait en tout cas lui donner la visibilité dont elle manque. Lassés de ne pas savoir oů disparaissent leurs placements, agacés par les profits réalisés ŕ leurs dépens, nombreux sont les Français qui se tournent vers les placements estampillés "responsables", "durables" ou "solidaires". Ces différentes appellations recouvrent cependant des réalités trčs différentes.

L’investissement social et responsable : le premier pas

Plus communément désignée par le sigle ISR, c’est la partie la plus visible de la finance éthique. Poussés par l’engouement pour les thématiques liées au développement durable, les grandes banques ont toutes mis en place des fonds de placement contenant des actifs liés ŕ des entreprises ayant pris des engagements en termes d’environnement, de responsabilité sociale et de bonne gouvernance. Ces fonds se sont multipliés depuis les années 1990 et font désormais partie intégrante de l’offre des banques.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ressol 82 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte