Magazine Sport

Présentation du club de Barcelonnette

Publié le 26 août 2009 par Nordicland

Logo Barcelonnette L’unique club de ski de fond de compétition du département des Alpes de Haute-Provence, le Sauze Barcelonnette est aussi le plus au sud de l’arc alpin. En effet cette région, la vallée de l’Ubaye, se situe à moins de 130km de la mer, puisqu’il suffit de franchir le col de la Bonnette Restefond, route la plus haute d’Europe (2860m), pour rejoindre Nice.
Outre sa section ski alpin qui a compté dans ses rangs la championne Carole Merle, le GSSB (Groupe des Skieurs Sauze Barcelonnette) a aussi une section ski de fond entraînée par Florent Juaneda. Sous l’impulsion de ce jeune coach passionné de 30 ans, en place depuis 4 ans, le ski de fond prend petit à petit de l’ampleur dans la vallée puisque l’effectif a plus que doublé en 3 ans, passant de moins de 10 fondeurs à 23 cette saison. Ce chiffre peut paraître dérisoire, mais il est à relativiser quand on sait que Barcelonnette ne compte que 2500 habitants, que la ville la plus proche (Gap) est à une heure de route et que la plupart des gens ne connaissent que le ski alpin.

Les entraînements ont lieu à 30 km, sur le site de Larche ce qui est certainement le plus gros frein au développement du club et du ski de fond dans la vallée. De même, la vallée étant très isolée il faut au moins 1h30 de route pour aller sur la course la plus proche ! Mais il est en projet de tracer 5km de pistes sur le nouveau golf de Barcelonnette, ce qui limiterait les trajets, ferait connaître les activités du club et permettrait à plus de gens de s’initier au ski nordique. Le club propose aussi des entraînements tout l’été et l’automne et le collège a une section sportive, ce qui est une très bonne initiative pour un club de petite taille comme celui-ci.
Côté compétition, le club a terminé 4ème de la division 2 il y a trois saisons et, cette année, deux cadets ont été sélectionnés pour certaines courses nationales ; la relève est là avec les petits nouveaux qui poussent derrière.
Selon Nathan, c’est l’ambiance qui lui plait dans ce club : « on est pas beaucoup donc tout le monde se connaît très bien, et les nombreux trajets nous soudent même si c’est vrai qu’on aimerait bien avoir des pistes à côté de chez nous ». Colin partage le même avis et rajoute que le club lui permet d’avoir des programmes d’entraînement et un bon suivi pour se préparer aux compétitions.
Nous souhaitons bonne route à ce petit club sympathique des Alpes du Sud.

A découvrir : le blog du GSSB


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nordicland 7 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte