Magazine Cyclisme

Ziliute, une fille en or

Publié le 27 août 2009 par Roltiss @roltiss
ZILIUTE, UNE FILLE EN OR
Photos NR, Xavier Guérin
La Lituanienne peut serrer le poing en signe de satisfaction : elle a réalisé un sans-faute hier en remportant les deux étapes, et en enfilant le maillot or de leader.
www.lanouvellerepublique.fr
Autorisation du 03.02.2005

On aborde aujourd'hui l'étape décisive du Sancerrois. L'ex-championne
du monde Diana Ziliute, nouveau leader, sera très menacée.
 

Le Tour de France était allé jusqu'à trois tronçons dans la même journée. L'exercice avait été assez peu apprécié des coureurs compte tenu aussi des délais pour rallier les départs. On n'en était pas là hier avec le Trophée d'Or, qui chaque année s'offre une « grosse » journée avec deux demi-étapes.
Après celle du matin qui avait vu, à Orval, le maillot de leader changer d'épaules, on attaquait quelques heures plus tard à Mehun où Diana Ziliute conservait sa tunique en « or ».
Au fait, on aurait peut-être pu faire un petit contre-la-montre à la place de cette seconde demi-étape en ligne, un brin monotone ? Sportivement, ça aurait corsé et clarifié la course. Et côté animation, Mehun s'y serait retrouvé.
 
Tout devrait
se jouer
aujourd'hui
 
Mais pour en revenir à la course, il est toujours aussi difficile de sortir du peloton, compte tenu de l'absence de difficultés. Au premier passage, c'est la Suissesse Jennifer Holl qui passa en tête d'un peloton groupé. La Russe Bubnenkova lui succédait au second.
En fait, le seul danger pour les concurrentes venait du vent, assez fort, dans la plaine. Mais aucune bordure ne parvint à se former. Il fallut se résoudre à un nouveau sprint final. Devant un très nombreux public – même si l'arrivée avait quitté le centre-ville – le final en très légère descente fut à nouveau spectaculaire. Et comme le matin, Diana Ziliute se montra irrésistible, devançant Gilmore et la championne olympique, l'Anglaise Cooke. Du très classique et du haut de gamme.
Aujourd'hui, le décor va changer avec la « montagne sancerroise ». Et là, les organisateurs n'ont pas lésiné avec six « meilleurs grimpeurs », un exercice qui débutera avec la côte du Bois-de-Charmes, à Saint-Satur, et qui s'achèvera par la côte des Loges, à 25 km de l'arrivée.
On se souvient que l'an passé le Trophée d'Or s'était joué là. La vice-championne olympique, Emma Johansson, parvenant à « mâter » la sprinteuse Giorgia Bronzini.
L'histoire se répètera-t-elle ? On peut penser que Diana Ziliute aura besoin de toute son expérience pour défendre son beau maillot « or » et ses quelques petites secondes d'avance..

Jacky Bavouset
sports.bourges@nrco.fr

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Roltiss 200 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines