Magazine Conso

Madeleine Vionnet: le musée des Arts décoratifs tire sa révérence à une « artiste de la mode »

Publié le 27 août 2009 par Topika

Du 24 Juin 2009 au 31 Janvier 2010, le musée des Arts décoratifs rend hommage  au génie audacieux de la couturière Madeleine Vionnet à travers une rétrospective grandiose. Créatrice éclairée et visionnaire, cette porteuse de nouvelles esthétiques a su s’imposer dans les consciences collectives comme le symbole d’un art émancipateur et transgénérationnel.

madeleine-vionnet

Robe, été 1937, © Patricia Canino – Photographie de dépôt de modèle, collection été 1937, Les Arts Décoratifs, Union Française des Arts du Costume © DR

L’aventure commence en 1912 au coin de la rue Rivoli. Sa petite maison de couture devient vite le microcosme d’une nouvelle «esthétique sociale». La «féministe de la première heure» sublime la silhouette et libère la femme du carcan de la mode faisant défiler ses mannequins pieds nus et sans corsets. Les modèles, conceptuels et picturaux, revendiquent alors une beauté plastique singulière travaillée par une «symétrie dynamique» aux lignes très épurées. Précurseur de la coupe en biais, elle réinvente dans une nouvelle stylistique, une architecture du corps en mouvement.

madeleine-vionnet

Robe, été 1922, Les Arts Décoratifs, Union Française des Arts du Costume
© Patrick Gries – Photographie de dépôt de modèle, collection été 1922,
Les Arts Décoratifs, Union Française des Arts du Costume © DR

Mettre son génie à la portée de l’intérêt collectif est un projet cher à la créatrice. Elle confie en 1952, un patrimoine phénoménal de 122 robes et 75 albums photos à l’Union Française des Arts du Costume. Un témoignage exceptionnel ressuscité avec élégance par le musée des Arts décoratifs. A la recherche de l’éternelle beauté, la «couturière des couturiers» inspire encore les grands noms de la mode actuelle.

Madeleine Vionnet, puriste de la mode – Musée des Arts Décoratifs
107, rue de Rivoli
75001 Paris
France
T. : +33.(0)1 44 55 57 50
Métro: Palais-Royal.
Du mardi au vendredi de 11 heures à 18 heures, le week-end dès 10 heures.
Nocturne le jeudi jusqu’à 21 heures.
Tarifs de 6,50 € à 8 €.

Crédit photos


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Topika 2975 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte