Magazine Focus Emploi

Entretien d'embauche

Publié le 27 août 2009 par Kristobal @kristoguy

Une préparation soigneuse de votre entretien d’embauche vous permet d’anticiper toutes les situations imprévues qui pourraient se présenter, d’arriver détendu et confiant à ce rendez-vous capital. Il s’agit pour vous d’avoir l’esprit en alerte et de guetter ainsi les signes et les informations sur lesquels rebondir. Votre attitude positive rassure votre interlocuteur et l’encourage à vous faire confiance. Un entretien se prépare, c’est une étapeclé d’un recrutement.

• Votre interlocuteur cherchera des réponses précises aux questions qu’il se pose :
- ce candidat convient-il au poste ?
- possède-t-il les capacités professionnelles et les qualités personnelles pour réussir ?
- ce candidat est-il motivé ?
Vous devez éviter tout excès d’appréhension qui annulerait vos capacités d’analyse. Dans la mesure du possible, soyez détendu : vous mettez ainsi toutes les chances de votre côté et proposez au recruteur l’image d’une personne stable et de confiance. Rappelez-vous que ce rendez-vous est une occasion unique pour vous informer sur le poste convoité, sur les conditions nécessaires pour mener à bien la tâche qui vous sera confiée.

• Vous devez prévoir plusieurs sortes de préparations :
- matérielle (le lieu de l’entretien, les vêtements à choisir, les choses à emporter...),
- psychologique (les conditions pour être détendu, positif...),
- technique (le déroulement, les situations que vous pouvez rencontrer),
- de fond (les arguments à présenter, les réponses à donner...).

• Un entretien se déroule en trois temps :
- 1. Le premier contact et l’entrée en matière.
Soyez attentif à ce qui va frapper d’emblée votre interlocuteur. Proposez-lui tout de suite une image positive de vous : ponctualité, présentation, façon d’entrer, de vous asseoir, courtoisie, qualité d’écoute, premières paroles.
- 2. Le corps de l’entretien.
Répondez aux questions de votre interlocuteur pour l’informer avec précision et le rassurer. Manifestez de l’intérêt pour son entreprise, le poste à pourvoir en le questionnant à votre tour, en valorisant vos compétences et aptitudes avec des preuves ou illustrations concrètes.
- 3. La conclusion.
A la fin de l’entretien, abordez avec votre interlocuteur la question des conditions de travail, du salaire, des perspectives d’évolution. Puis convenez d’un délai pour obtenir la décision finale.
• Avant l’entretien
Pour mettre toutes les chances de votre côté,
- Obtenez le maximum d’informations sur l’entreprise, le secteur, le poste, et la procédure de recrutement,
- réfléchissez aux arguments que vous allez présenter pour valoriser votre candidature.

• Pendant l’entretien
- Pensez à votre poignée de main : elle doit être ferme, sans excès.
- Souriez : le sourire favorise un rapport détendu et confiant à l’égard de votre interlocuteur.
- Regardez votre interlocuteur dans les yeux. Si vous avez affaire à plusieurs interlocuteurs, regardez-les tour à tour, même ceux qui ne parlent pas.
- Soyez courtois : attendez pour vous asseoir qu’on vous y invite, laissez votre interlocuteur parler en premier, remerciez en partant. Si le téléphone sonne, faites un signe pour proposer de sortir. Si une autre personne entre, saluez-la.
- Asseyez-vous à la bonne distance : vous avez le droit de rapprocher éventuellement votre siège (sans vous accouder au bureau de celui qui vous reçoit !).
- Ayez une posture calme : sans croiser et décroiser les jambes, sans « tripoter » des objets ou vos cheveux ...
- Ecoutez attentivement et répondez aux questions de façon brève mais pas trop « sèche ».
- Parlez assez fort, lentement et en articulant bien, sans exagérer.
- Demandez si vous pouvez prendre des notes.
- Posez, vous aussi, des questions sur le poste, sur les tâches à accomplir, sur vos futurs collègues ... Les questions du salaire, des horaires, des avantages divers sont à poser en fin d’entretien, pas avant.
- Evoquez vos compétences par des exemples précis, des preuves, des faits, le récit d’expériences réussies et des résultats obtenus.

• Après l’entretien
- Repassez mentalement en revue votre entretien, pour être prêt à répondre à d’autres demandes de l’entreprise, en particulier, si vous devez envoyer un complément d’information, ou vous rendre à un deuxième entretien.
- Notez le délai fixé pour la suite avec votre interlocuteur. Sans nouvelle de l’entreprise, ce sera à vous de « relancer ».


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kristobal 23 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte