Magazine

Déchets électroniques : la Tunisie en pointe

Publié le 27 août 2009 par Frédéric Bordage @greenit
generique - PC occasion recyclé

Les déchets électriques et électroniques (DEEE) sont évalués à plus de 75.000 tonnes par an en Tunisie. Le pays a donc légiféré dès 2000 (décret n°2339 du 10 octobre 2000) pour répertorier et classifier les déchets devant faire l’objet d’un traitement spécifique. Ce décret régit les conditions de collecte, de tri et d’élimination des déchets, notamment par leur valorisation et leur recyclage à la manière de la directive européenne WEEE.

D’autre part, en avril 2005, le premier ministre a émis un décret pour encourager les entreprises et les collectivités à donner leur matériel de plus de 7 ans à des ONG pour la réparation et la redistribution de ces équipements aux collectivités.

L’état Tunisien a développé en parallèle un réseau de collecte et de valorisation financé par des taxes (même modèle que l’éco-taxe). Certaines unités de traitement atteignent des capacité de 90.000 tonnes par an. Pour encourager le développement de ce nouveau secteur économique, l’état propose une TVA réduite pour cette activité, des prêts et des subventions.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Frédéric Bordage 2605 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte