Magazine France

Primaires : Martine Aubry sous la contrainte ?

Publié le 27 août 2009 par Marc Vasseur

Primaires : Martine Aubry sous la contrainte ?On le sait depuis ce matin, dans une tribune à paraître dans la journée sur le site du Monde,  la Première Secrétaire du PS accepte l’idée de primaires ouvertes pour les présidentielles de 2012.

Si je me réjouis de cette décision, je m’interroge néanmoins sur le timing choisi pour l’annoncer, en bout de course alors que les principaux ténors du PS se sont exprimés sur le sujet bien avant elle. Cela donne l’impression que Martine Aubry acculée ne peut plus faire autrement que d’accepter ce principe,  en matière de restauration d’autorité déjà chancelante, on fait mieux.

Et au final, paradoxalement, je suis assez sceptique sur ce processus d’autant plus qu’est déjà donné le sentiment que celui si sera décidé par le PS en dehors de toute discussion préalable avec les différentes composantes d’un « rassemblement du progrès ». Rien de tel pour ressusciter les tentations hégémoniques latentes du Parti Socialiste.

Bref… pour une fois, je suis assez d’accord avec l’article de Bruno Roger Petit… surtout si les deux tontons flingueurs patentés (les Bartolone et Cambadélis) sont chargés de les mettre en musique.

Dans cette même tribune, Martine Aubry semble remettre le couvert sur la question du cumul, je suppose dans la perspective des Régionales. Très bien mais maintenant il serait temps de passer aux actes concrets au niveau des désignations des têtes de liste et des futurs candidats. Je n’oublie pas que ce couplet nous est régulièrement resservi dès que le PS traverse une crise. Alors oui Martine, il faut enfin le faire et dans ce domaine tu auras tout mon soutien. Tiens, ça me rappelle ma contribution à Médiapart quand Martine Aubry parle de « réinventer la démocratie, c'est changer profondément les pratiques et les règles politiques au sein de notre Parti »…


Par ailleurs, le Figaro nous apprend que l’idée des militants à 20 euros refait surface avec notamment la création d’un statut du sympathisant. J’avoue cette distinction au sein des adhérents ne me satisfait guère, j’ai un peu l’impression de voir une sorte de résurgence de certains partis d’extrême gauche. Je trouve assez gênant cette segmentation au sein d’une même organisation. Cependant, la mise en réseau de ces « adhérents » avec une prégnance moindre de la section est une idée intéressante. J’espère que cela préfigure une véritable réflexion sur la question de militance au XXIème sc.

Comme le note Rémi Lefebvre dans son entretien au Monde, il est temps que ce parti sorte de  « ce système endogamique qui fonctionne en vase clos, dans un milieu social fermé, entre personnes liées par des intérêts professionnels et politiques qui se confondent ».

Enfin, tout cela donne malgré tout la furieuse impression que neuf mois pour en arriver là… c’est long, très long… il ne manque que des accords avec le MoDem dès le premier tour des régionales pour se dire que les clivages du congrès n’étaient qu’une vaste fumisterie… personnellement, je le pensais déjà à cette époque.

Tiens, à ce propos, il paraît que Jean-Paul Huchon en pince pour Marielle de Sarnez en Ile de France… l’avenir nous le dira...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marc Vasseur 262 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte