Magazine Santé

Déshydratation du bébé : Signes, causes et prévention

Publié le 27 août 2009 par Masante

La rapidité du diagnostic engendre celle des secours dont dépend souvent la survie de bébé et  l’installation ou non de séquelles parfois dramatiques.
Lorsque l’appel au médecin a trop tardé, la mort du nourrisson est due à l’état de choc, aux complications nerveuses, à la déshydratation du cerveau. En attendant le médecin, ne relâchez pas votre surveillance du bébé plus de 15 minutes, même si le bébé semble dormir très bien et se reposer enfin.
Allumez régulièrement la lumière pour observer la couleur de sa peau, sa façon de respirer.

LES SIGNES
- L’enfant est très calme, son regard est vague, plafonnant (il regarde vers le haut intérieur des paupières),
- le visage est pâle, terreux, verdâtre parfois,
- le nez est pincé,
- les yeux sont cernés,
- le corps est «mou».

LES CAUSES
La déshydratation est une perte importante de liquide non compensée par la boisson :
- une diarrhée,
- une maladie infectieuse,
- une infection non décelée (otite),
- la fièvre que ces maladies entraînent aggravée par des vomissements répétés, la transpiration, les pertes urinaires,
- un simple coup de chaleur peut suffire aussi : enfant trop couvert au soleil d’été (ou l’hiver par excès de chauffage et de vêtements chauds) alors que l’enfant «couve» déjà quelque chose.

PRÉVENIR LA DÉSHYDRATATION
Pour que le processus de déshydratation ne s’installe pas, il faut impérativement dans certaines circonstances prendre les bonnes mesures. Trois scénarios sont les plus fréquents : l’enfant a des diarrhées, il a une forte fièvre, il vomit.

Bébé souffre de diarrhées
• L’enfant doit boire au moins de 100 à 150 millilitres (par jour) de liquide par kilo de son poids.
• Pour son alimentation, donnez-lui de la soupe de carottes en petit pot ou surgelée ou encore préparée avec 500 g de carottes pour 1 litre d’eau et deux pincées de sel à laisser bouillir une bonne heure en compensant l’évaporation. Alternez la soupe de carottes avec de l’eau sucrée ou du Coca-Cola tant que l’enfant a soif.
• S’il a en plus de la fièvre, adoptez les conseils ci-dessous et dans une pièce normalement chauffée, laissez-le tout nu dans son lit avec sa couche, éventuellement recouvert d’un drap léger.

Bébé a de la fièvre

• Découvrez-le totalement (vous lui laissez juste sa couche et éventuellement un tee-shirt de coton, surtout pas de couverture sur lui).
• Éloignez-le de la source de chauffage de la chambre.
• Donnez-lui à boire autant qu’il l’accepte.
• Rafraîchissez-le en lui posant un gant humide sur le front, la nuque, humectez également d’eau froide ses coudes, le pli de l’aine.
• Si sa température rectale atteint ou dépasse 39.5° C, baignez-le dans une eau dont la température est inférieure de deux degrés à sa fièvre (durée du bain : entre 5 et 10 minutes à renouveler si nécessaire trois ou quatre fois dans la nuit/journée).

Bébé vomit
• Appelez immédiatement le médecin.
• Interrompez toute alimentation.
• Ne donnez à boire que par petites quantités (cuillère à café) en alternant eau sucrée et bouillon de légume salé.
Après un coup de chaleur, dévêtir l’enfant et ne lui donner que de l’eau pure.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Masante 4 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine