Magazine Autres sports

Un blog français qui nous admire un peu trop…

Publié le 27 août 2009 par Sixverges
Un blog français qui nous admire un peu trop…Nos lecteurs français nous ont fait remarquer qu’un de leurs compatriotes avait fondé un blog qui s’inspire ÉNORMÉMENT de 6VB.
Le site en question a pour nom My Foot US et le responsable n’hésite pas à venir chercher son info directement sur 6VB. Un exemple très probant extrait d’un article sur la UFL.
Son texte:
"3 - Il y aura un arbitre sur la galerie de presse pour s’occuper des reprises vidéo. Pourquoi pas?
4 - Sur un fumble qui sort du terrain dans la zone des buts, le jeu reprendra là où le ballon a été échappé initialement.
5 - Les quarterback n’auront pas besoin de sortir de la poche protectrice pour «grounder» le ballon, évitant ainsi le sack. Le règlement de la NFL sur le intentional grounding est bien correct et avec ce changement, il risque d’y avoir pas mal de passes lancées au sol volontairement.
6 - Les célébrations de bon goût seront acceptées dans la zone des buts ou sur les lignes de côté. Bien vu ! La NFL est allée trop loin dans son désir d’enrayer les frasques d’après touchdown. Il faut bien que les joueurs célèbrent un peu tout de même.."

Notre texte:
"3- Il y aura un arbitre sur la galerie de presse pour s’occuper des reprises vidéo. Pourquoi pas?
4- Sur un fumble qui sort du terrain dans la zone des buts, le jeu reprendra là où le ballon a été échappé initialement.
5- Les quart-arrières n’auront pas besoin de sortir de la poche protectrice pour «grounder» le ballon, évitant ainsi le sack. On est moins sûrs de cette idée-là. Le règlement de la NFL sur le intentional grounding est bien correct et avec ce changement, il risque d’y avoir pas mal de passes lancées au sol volontairement. On verra bien mais ce modification nous apparait superflue.
6- Les célébrations de bon goût seront acceptées dans la zone des buts ou sur les lignes de côté. Good call. La NFL est allée trop loin dans son désir d’enrayer les frasques d’après touché. Il faut bien que les gars célèbrent un peu."
Assez concluant.
Il y a plusieurs autres exemples qui nous ont été rapportés comme celui-ci venant d’un article sur Matt Jones:
"Matt Jones ancien WR des Jaguars, vient de terminer une sorte de programme de réhabilitation et les accusations de possession de cocaïne pesant contre lui ont été retirées.
Il est maintenant libre et disponible pour signer avec l’équipe de son choix, Roger Goodell ayant préalablement annoncé qu’il n’écoperait d’aucune suspension. Malgré ses problèmes, plusieurs équipes devraient être intéressées à ses services. Il a capté 65 passes pour 761 yards et 2 touchdown l’an dernier."

Notre segment, extrait des Miettes:
"Matt Jones, ancien WR des Jaguars, vient de terminer une sorte de programme de réhabilitation et les accusations de possession de cocaïne pesant contre lui ont été retirées. Il est maintenant libre et disponible pour signer avec l’équipe de son choix, Roger Goodell ayant préalablement annoncé qu’il n’écoperait d’aucune suspension. Malgré ses problèmes, plusieurs équipes devraient être intéressées à ses services. Il a capté 65 passes pour 761 verges et 2 touchés l’an dernier."
Ce sont les exemples les plus évidents mais il y en a d’autres. Nous savions que nous avions un blog apprécié de nos lecteurs mais jamais on se serait attendu à ce que quelqu’un aille jusqu’à nous plagier. On le prend comme un compliment mais en même temps, nous trouvons le lascar franchement pathétique. On se demande pourquoi un plouc se partirait un blog pour uniquement copier un blog existant. On vous invite à visiter son site question de constater combien la solitude et une hygiène mentale déficiente peuvent faire des ravages sur un jeune homme.
Il y a vraiment de tout sur internet, du bon et des morons

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines