Magazine Info Locale

L'assemblée des délégués vote le budget 2010

Publié le 27 août 2009 par Danielle
L'assemblée des délégués vote le budget 2010L’assemblée des délégués avait au menu hier soir mercredi le budget 2010. Celui-ci a été validé, avec quelques amendements. Le budget approuvé s’élève à environ 15 millions de francs. Mais regardons ça de plus près, car les amendements approuvés ne resteront pas sans conséquence:

Le budget pour les investissements se monte à un peu plus de 3 millions de francs. Le budget de fonctionnement s’élève, lui, à 12 millions de francs (chiffre arrondi bien sûr). Pour connaître le montant réel qui permet à l’ACCM de fonctionner, il faut déduire de ce chiffre 5 millions de francs, millions qui sont, en fait:
  1. des subventions versées à des manifestations
  2. des subventions d’exploitation à des tiers (par exemple pour l’exploitation du golf, l’eau pour l’enneigement artificiel ou encore le centre de congrès)
  3. des subventions d’investissement de tiers (par exemple pour l’écomusée de Colombire, ou les vestiaires du FC)
  4. des investissements propres d’exploitation concernant directement l’ACCM, immédiatement amortis, comme le nouveau camion pompe qui sera acheté en 2010.

En regardant le budget ainsi, on s’aperçoit que l’ACCM fonctionne avec grosso modo 7 millions de francs.
Trois amendements
Comme l’année dernière, ce sont les subventions aux manifestations qui ont suscité le débat.
Quelques explications en préambule pour placer tout cela dans son contexte:
Crans-Montana subventionne un certain nombre de manifestations pour aider à leur organisation. Depuis cette année, l’argent de l’ACCM et celui de Crans-Montana Tourisme (CMT) se regroupent dans un pot commun dont le montant total est fixé à 2 millions de francs par an: l’ACCM met 1,7 million dans cette escarcelle et CMT y verse 300'000 francs. Chaque manifestation qui fait une demande de subvention est analysée du point de vue de son impact pour la station, à travers une grille d’évaluation. Une tâche effectuée par Crans-Montana Tourisme. Cette grille permet d’évaluer l’impact médiatique, l’impact économique auprès des prestataires locaux, tient compte des nuitées, du  nombre de spectateurs et du public cible touché (pour voir s’il correspond aux publics que souhaite attirer Crans-Montana aujourd’hui et surtout dans le futur); la grille donne encore des points en fonction de l’impact sur l’environnement; la période de calendrier durant laquelle a lieu l’événement est notée aussi, donnant plus de points si la manifestation permet d’amener du monde en dehors des semaines de haute fréquentation. Le nombre de points total permet d’évaluer le retour sur investissement, le comité directeur et CMT déterminant in fine le montant qui sera alloué à chacun des événements, sachant que toutes les subventions cumulées ne doivent pas dépasser le plafond de 2 millions de francs.
Mercredi soir, la Commission des finances a préavisé favorablement le budget 2010 présenté par le Comité directeur, mais auparavant a fait voter trois amendements qui justement concernent ces subventions aux manifestations.
Le Champs Open passe à la trappe
Un de ces amendements a demandé purement et simplement de ne plus subventionner le Freestyle Champs Open (180'000 francs prévus dans le budget). Les délégués ont largement suivi la proposition de la Commission des finances, désavouant en cela le Comité directeur. Cette décision va  probablement condamner la manifestation (dont la prochaine édition avait été avancée dans le calendrier et devait avoir lieu à fin décembre 2009). En effet, les autres subventions publiques – Etat du Valais et Loterie romande – sont soumises au préalable à l’acceptation d’un soutien financier par la commune hôte de l’événement. Selon la grille d'évaluation, cet événement valait la peine d'être soutenu.
Un deuxième amendement concernait le Cristal Festival (nous vous le présentions ici). La décision de mercredi crée un précédent dans l’ACCM puisque la Commission des finances a invité les délégués à ne verser la subvention (125'000 francs) qu’à certaines conditions: d’une part en liant le montant de cette subvention à un  nombre minimum de nuitées (si le chiffre n’est pas atteint la subvention sera réduite), d’autre part en ne versant la subvention qu’une fois que les prestataires locaux auront été payés. Là aussi, l’assemblée des délégués a suivi la Commission des finances et non pas le préavis du Comité directeur.
Trop’Yc en danger
Le troisième amendement concernait le Trop’Yc, cette animation à Ycoor qui a cartonné cet été. Le coût pour organiser Trop’Yc en été 2010 a été estimé dans le budget à 100'000 francs, deux tiers devant couvrir les frais d’infrastructure et le tiers restant servant à l’animation de cette plage sur la patinoire. Suivant là aussi la Commission des finances, les délégués ont – et c’est une première – décidé d’imposer à l’organisateur l’affectation de cet argent. Plus précisément, la totalité des 100'000 francs devra être utilisée pour couvrir les frais d’aménagement effectués par l’ACCM (CME en fait), laissant à Crans-Montana Tourisme la tâche de financer l’animation du Trop’Yc. Il est à noter que CMT n’a pas prévu cette somme au budget 2010, puisqu’on vous l’expliquait plus haut, les 300'000 francs alloués aux manifestations par l’organisme faîtier touristique ont été versés dans le pot commun. Avec cette décision Trop’Yc dispose de plus d’argent que prévu pour les infrastructures, mais d’aucun budget pour animer le lieu. La décision des délégués d’hier soir risque donc de condamner l’organisation de Trop’Yc.
Engagements en 2010
Les discussions sur le budget ont également porté sur les sommes destinées à augmenter les forces de travail de l'ACCM, sans toutefois être remises en question puisqu’aucun amendement n’avait été déposé à ce sujet. L’ACCM prévoit en 2010 d’engager un animateur socioculturel à mi-temps, un responsable technique chargé d’accompagner notamment le PDI, et d’un délégué à l’énergie à temps partiel.
Selon la clé de répartitin ad hoc, ce budget 2010 sera ventilé dans les six communes et validé par les assemblées primaires lorsque celles-ci se prononceront sur leur budget respectif.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Danielle 1123 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine