Magazine

pile mouton facebook

Publié le 28 août 2009 par Cebeji

pile mouton facebook

Comment ne pas s’émerveiller devant ce site fabuleux où tout le monde badine souris dessus clavier dessous dans un monde féerique où se côtoient pêle mêle nos frères et sœurs humains sans distinction de classe ni de caste, avec magie.

Voilà un monde virtuel qui a damé le pion à la concurrence jalouse, qui propose à tout un chacun une existence orchestrée et visible (sur le net) et qui permet simplement de dire :

J’existe ! (au moins dans ce monde là)

Le facebookien personnalise un profil avantageux, gratifie sa page de photos, de vidéos qui lui confère ce je ne sais quoi d’onirique par rapport évidemment au quotidien.

Puis il échange avec ses centaines d’amis intimes et profonds, commente, pérore, le tout dans un tourbillon où chacun y va de son aphorisme comme s’il était extrait d’une œuvre illustre à l’anthologie fascinante ; et tout le monde commente à son tour avec un phrasé riche ponctué de lol, mdr voire ptdr invitant le spectateur et les protagonistes à se persuader qu’ils assistent et vivent un exutoire de joie extatique…

O monde cruel de communication dans lequel un barbecue de fin d’après midi fait rêver (car des gens se voient en vrai) mais fait encore moins rêver que le même barbecue relaté sur facebook où dans ce cadre, il devient mythique !

Tout est mythique sur facebook, une vision de paysage, un embryon de citation, une vidéo provoquent aussitôt l’admiration générale des intéressés, en un mot, crée l’eldorado !

Les gens en avaient besoin, facebook l’a fait !

L’indice de misère morale est au plus haut, la vraie vie n’est plus ce qu’elle était, allons sur facebook retrouver nos valeurs fondamentales et évitons le superfaitatoire de marcher, rencontrer les autres, discuter…

Nous sommes devenus des obsédés du culte, le culte à tout va, recherchons-le, fabriquons-le,  dans une micro-phrase, un pseudo événement, encensons le virtuel tel le dieu Ersatz.

A croire que les gens sont intrinsèquement mystiques en compensant le manque de sacré par un succédané.

A contrario, une utilisation parcimonieuse de ce site apporte quelque intérêt, avouons-le, c’est pourquoi moi-même j’y suis inscrit mais ne nous y trompons pas, c’est à titre expérimental !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cebeji 2737 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog