Magazine France

La rénovation du PS : vous la voulez ? Eh bien vous allez l'avoir !

Publié le 29 août 2009 par Pierreregnault

La rénovation du PS : vous la voulez ? Eh bien vous allez l'avoir ! Un nouveau vent souffle sur La Rochelle. Déjà pendant les journées de formation de la FNSER, on a senti les 600 élus assez remontés contre ceux qui parlent trop devant les caméras, ceux qui n'arrêtent pas de critiquer le parti pour exister. A la fédération du PS, on a tous compris que Martine Aubry était en forme et avait des choses à dire. A la "vraie" université, d'entrée de jeu, avec son discours d'accueil, elle change la donne du PS et de la politique. Enfin !


Lire la suite...

Pierre Regnault


La rénovation du PS : vous la voulez ? Eh bien vous allez l'avoir !
Cela ne trompe pas, lors des journées de formation, nul n'a pu ignorer l'énervement des élus qui comme Alain Rousset déclarait à propos des élections régionales."On a des bons bilans, des idées et des projets. On peut gagner à condition que certains arrêtent de critiquer tout dans la presse".

Qu'on nous lâche les baskets !".
C'est dit. Je suis moi-même intervenu dans ce sens au cours des ateliers de travail.

Lors du traditionnel accueil à la fédération du PS de Charente Maritime, on sentait les militants, les grands élus présents reposés et très impliqués, déjà dans le débat politique de rentrée : comme une envie d'en finir avec les problèmes internes au PS pour enfin en découdre avec la politique de  destruction totale de Sarkozy. Martine ce soir là, en a peu dit, on sentait que l'été avait été
La rénovation du PS : vous la voulez ? Eh bien vous allez l'avoir !
long et qu'elle en avait "gros sur la patate", comme beaucoup d'entre nous.

Lors des conclusions des journées de formation des élus, Martine Aubry, totalement chez elle avec nous, comme maire de Lille, nous a parlé sans note, à l'aise, et déjà tournée vers l'avenir. Elle nous a prévenu qu'il allait falloir avancer, bouger, rénover, transformer, faire de la politique...

Après un accueil très tonique de Ségolène ROYAL, illustrant les réalisations socialistes dans sa région, très en forme elle aussi, nous avons eu droit à un discours très offensif de notre première secrétaire.

Du style : "Vous la voulez la rénovation ? Eh bien vous aller l'avoir !". "On va arrêter d'en parler et on va la faire".

On va rénover de A à Z, de C comme cumul des mandats à P comme primaire !

La rénovation du PS : vous la voulez ? Eh bien vous allez l'avoir !
Je peux vous dire que ce discours, dans le fonds, comme dans la forme, était attendu par les militants. Je sais qu'il sera apprécié des français. Il va donner une tonalité positive et offensive à ces journées. Bien sûr beaucoup reste à faire mais les militants vont être consultés dès le 1er octobre.

Et sont affichés comme objectifs à réaliser sans délais :
1- Le cumul des mandats va être supprimé - reste à en préciser l'ampleur-,
2- Des primaires ouvertes seront organisées en 2011 pour désigner le candidats des socialistes.
3- L'obligation de parité, de diversité, de renouvellement générationnel imposé
4- Une charte éthique sera votée pour faire respecter une discipline interne
5- Des modifications seront proposées pour militer, adhérer et voter
6- Un réseau social internet "COOPOLE" sera mis en place dans les prochaines semaines.
7- Sur les alliances, qui menaçaient d'empoisonner les semaines à venir - notamment avec le MODEM - la méthode proposée  pour y répondre est cohérente et assez difficilement critiquable....

Bref ça déménage. Les lignes vont bouger. Martine Aubry a décidé que l'agenda du PS serait
La rénovation du PS : vous la voulez ? Eh bien vous allez l'avoir !
décidé au PS et pas dans les médias.  Les blogs souvent critiques, ne s'y trompent pas à l'exemple de "RUE 89". La presse quotidienne régionale elle aussi constate que Martine Aubry "reprend la main"

On verra la suite ensemble, mais hier les applaudissements des militants présents, très nombreux encore cette année contrairement à ce qui avait été annoncé dans la presse, ne trompent pas : les militants du PS veulent retrouver la fierté d'être socialiste. Ils veulent faire de la politique avec les français, pour les français.

Après la "claque" des élections européennes, cette université marquera un tournant dans la vie politqiue française.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pierreregnault 19 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog