Magazine Médias

Urgences - Episode 15.21

Publié le 29 août 2009 par Speedu

A coeur ouvert
I feel good
Saison 15, Episode 21 sur 22
Diffusion vo : NBC – 26 mars 2009
Diffusions vf : RTL TVI – 16 août 2009, France 2 – 23 août 2009
Les médecins se relayent auprès des festivités organisées pour les enfants opérés du coeur.
Avant dernier épisode de la série longue de 15 ans d’existence et un épisode qui se veut plutôt optimiste.
Commençons par Banfield qui va avoir son nouvel enfant après la petite frayeur de la mère. En effet, sans trop de surprise, on nous offre un dernier rebondissement prévisible avec la mère qui revient, prête à élever l’enfant. Mais elle se rend compte que Banfield est bien plus cool qu’elle alors bon, son bébé sera mieux avec elle mais dans le cadre d’une adoption un peu particulière puisque si Cate s’occupera de l’enfant, la mère restera présente dans sa vie. Comme ça, tout le monde est heureux. Banfield et son mari peuvent tourner la page de leur fils perdu et se reconstruire et la jeune mère n’aura que les avantages de la maternité sans les inconvénients comme le fait d’être réveillée en pleine nuit ou de devoir changer les couches qui puent sévère.
De son coté, Brenner a les nerfs. Entre sa thérapie et le fait que Neela l’ait largué pour Ray, il n’est pas content. Mais il apprend à relativiser au contact d’un jeune qui refuse les activités du camp parce qu’il devait le faire avec son ami de traitement qui est malheureusement mort. Du coup, Brenner l’aide à s’amuser quand même et ainsi, il retrouve un peu la pèche. Comme ça, il est heureux.
Le camp donc. L’occasion pour les jeunes enfants opérés du coeur de se retrouver dans des activités sportives et ludiques, histoire de leur rappeler la joie de vivre. Et les médecins des urgences se relayent tour à tour aurpès d’eux. Mais c’est Morris qui s’y trouve comme un poisson dans l’eau en campant ou en faisant un concert privé avec Tony le tigre. Ca peut paraitre un peu neuneu gnan gnan comme intrigue mais elle a le mérite de nous rappeler que l’hôpital n’est pas l’anti chambre de la mort. Parfois, les gens s’en sortent et peuvent littéralement revivre ou vivre une passion amoureuse comme la jeune du camp et le petit génie mal dans sa peau parce que ses parents sont des génies lui mettant inconsciemment la pression en plus de son incapacité à tisser des liens d’amitié en raison des constants déménagements.
Bref, 7/10
Un dernier épisode plutôt sympa, tranquille et optimiste pour finir la série avant le grand final un peu particulier.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Speedu 365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte