Magazine Société

Bonus et Goldman Sachs

Publié le 29 août 2009 par Christophefaurie

Discussion hier. Mon interlocuteur me dit qu’un de ses amis, 24 ans, trader chez Goldman Sachs, a reçu un bonus de 150.000€. Il se demande 1) s’il n’est pas en train de s’habituer à ce qu’il ne pourra pas trouver ailleurs ; 2) pourquoi a-t-il un bonus alors que ce n’est pas le cas de l’ingénieur qui a écrit le programme qu’il utilise, ou de celui qui fait la maintenance du réseau télécom : sans eux aucune transaction ne serait possible… ?

Je lui ai répondu que ça illustrait probablement le fonctionnement du capitalisme. Les flux de « valeur » sont comme les rivières, ils passent par des goulots d’étranglement, ceux qui maîtrisent ces goulots peuvent détourner une partie du flux, et ensuite se les répartir. Cette répartition, à l’intérieur de l’entreprise, est une question de rapport de force, de manipulation des rites de l’organisation, pas de talent de compétence ou d’intelligence.

Compléments :

  • On retrouve ici la question de l’oligarchie. L’oligarque est une personne que la société place dans une position qui lui permet de détourner les ressources de la société à son profit. Trou noir.
  • Eamonn Fingleton a remarqué que le Japon semble avoir une stratégie systématique de recherche de technologies – goulots d’étranglement. Cependant il les administre de manière sociale (plutôt au profit du Japon que de tel ou tel Japonais).
  • Dr Strangelove and Mr Goldman Sachs.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Christophefaurie 1652 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine